Dossier Carrefour : Dejan Terglav demande un entretien à Alexandre Bompard et Bruno Le Maire

Fédération FGTA-FO par FGTA-FO

© Laurent GRANDGUILLOT/REA

Communiqué de la FGTA-FO

Dejan Terglav, secrétaire général de la FGTA-FO, a écrit ce jour à Alexandre Bompard, P-DG de Carrefour, et Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, pour leur demander un entretien dans le cadre de l’offre de rachat de Carrefour par le groupe Canadien Couche-tard.

A la suite de l’annonce faite le 14 janvier 2021 concernant le projet de rachat de Carrefour par le groupe canadien Couche-tard et en notre qualité de syndicat majoritaire dans le groupe français Carrefour nous souhaitons nous entretenir avec vous.

En effet, nous sommes fortement inquiets et tout particulièrement sur le maintien du statut des salariés concernés, mais également sur le maintien de l’emploi dans le groupe. Les conséquences notamment sociales, d’une telle opération pourraient être désastreuses pour les salariés, car un tel rapprochement apparaît, en l’état, comme une simple opération financière au profit des seuls actionnaires.

Dans le contexte actuel, difficile et alarmant, accentué par la crise du Covid-19, il nous semble urgent de vous demander de recevoir la délégation Force Ouvrière afin d’échanger sur nos positions respectives quant à ce projet et sur les perspectives à donner aux salariés anxieux, au vu des éléments annoncés et dont nous disposons.

La FGTA-FO prend donc les devants dans ce dossier et informera les salariés de tous les éléments qui les concernent.

FGTA-FO AGRICULTURE, ALIMENTATION ET TABACS ET ACTIVITÉS ANNEXES

Sur le même sujet

Un engagement au long cours

Portrait par Françoise Lambert

Valérie Gavini, 48 ans, travaille dans un hypermarché Carrefour à Châteauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône). Elle y est déléguée du personnel FO depuis vingt ans.
Syndiquée à Force Ouvrière depuis trente ans, lors de son embauche à l’hypermarché Carrefour de Châteauneuf-les-Martigues en 1985, Valérie (...)

Raz de marée social au siège de Carrefour

Mobilisation par FGTA-FO

Le 1er mars 2018, près de 2000 salariés venus de France et de Belgique et issus de toutes les entités du groupe Carrefour, se sont réunis devant le siège de Carrefour à Massy.