Droit à la migration : L’urgence d’une cohésion et d’une solidarité européenne

Communiqué de Force Ouvrière par Andrée Thomas

Au-delà des annonces faites par le Président François Hollande lors de la Conférence de presse du 7 septembre 2015, concernant l’accueil de 24 000 réfugiés sur 2 ans et la proposition d’organiser une conférence internationale sur la crise migratoire, le sort des milliers de migrants fuyant la guerre et la misère, reste dramatique.

La Confédération Force Ouvrière réclame à nouveau, la mise en place d’une cohésion et d’une solidarité européenne en matière migratoire

Pour Force Ouvrière, migrer dignement est un droit fondamental et gérer collectivement et de manière solidaire les afflux de réfugiés est un devoir.

L’Europe ne doit pas ériger davantage de barrières ou laisser les premiers pays d’entrée seuls face à la gestion de cette crise mais instaurer un principe effectif de solidarité de tous les pays.

Pour Force Ouvrière, répondre dignement et solidairement à cette situation dramatique est une obligation.

L’Europe que nous voulons est une Europe humaine, sociale et solidaire à l’ opposition des modalités actuelles de la construction européenne.

Outre l’urgence d’une réflexion de fond sur la nécessaire mise en place d’une politique migratoire européenne, nous revendiquons la suspension des accords de Dublin et l’application de la directive européenne relative à la protection temporaire en cas d’afflux massif de personnes déplacées.

Force Ouvrière dénonce par ailleurs, la situation indigne et intolérable qui se déroule à Calais et ses répercussions humanitaires inadmissibles sur les migrants et la population locale.

Pour Force Ouvrière, au nom des droits de l’homme et de la dignité humaine l’Europe et tous ses acteurs politiques doivent surmonter les divisions et apporter une réponse commune à cette urgence humanitaire et politique.

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Dividendes et taxation des profits

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Lors de la réunion en audioconférence avec le président de la République, FO a appelé le gouvernement à prendre des mesures coercitives interdisant les versements de dividendes, estimant que la solidarité doit concerner tout le monde.

Protéger les salariés au service des personnes âgées, handicapées, assistantes maternelles …

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Ce matin, lors de la réunion en audio conférence avec le président de la République, le Secrétaire général de FO a fait part de la très forte préoccupation concernant à la fois les personnels de santé et les salariés des services à domicile, qui sont mobilisés, auprès des personnes âgées, handicapées, et des assistantes maternelles et enseignants pour la garde des enfants d’autres salariés eux-mêmes mobilisés.

Crise du coronavirus dans les EHPAD : plus que jamais répondre en termes de moyens effectifs aujourd’hui et demain !

Communiqué de FO par Serge Legagnoa

Alors que la France, en confinement, subit de plein fouet la crise du Coronavirus et les effets des politiques d’austérité envers le secteur hospitalier (toujours dénoncées par FO), les personnes âgées sont particulièrement fragilisées et les premières victimes. Leur personnel soignant et non soignant est aussi en première ligne.