Economie sociale et solidaire

Les Stands du Congrès FO à Tours par Anne Baltazar

Article publié dans le cadre de la campagne Congrès Confédéral 2015 à Tours

L’économie sociale et solidaire (ESS) représente près de 10% de la population active salariée. Son importance implique que Force Ouvrière s’intéresse au dossier et fasse entendre sa voix.

L’actualité a été riche ces derniers mois. D’une part une loi a été votée par le Parlement (loi Economie Sociale et Solidaire du 31 juillet 2014) et d’autre part la loi sur la représentativité patronale établit pour la première fois la place des employeurs de l’ESS.

L’ESS regroupe 4 familles d’activité : les Mutuelles, les Coopératives, les Associations, les Fondations. Bien évidemment ces 4 familles n’ont pas le même poids ni économique ni en nombre de salariés.

Ce qui différencie l’ESS c’est que ses entreprises n’ont pas pour finalité de rémunérer l’actionnaire. Certes elles font partie du marché et à ce titre elles doivent s’efforcer d’être viables économiquement et chercher à se développer. Ce ne sont pas non plus des entreprises individuelles, elles regroupent forcément des personnes qui considèrent qu’elles ont un intérêt commun dans une activité économique. Pour cela des règles de fonctionnement démocratique et statutaire sont établies, indépendamment du montant de capital investi.

La loi en précisant la définition de l’ESS fixe ses bornes. Par ailleurs la loi a donné un droit nouveau aux salariés des entreprises de moins de 250 salariés : ceux-ci doivent obligatoirement être informés de tout projet de cession afin de leur donner la possibilité de se porter acquéreur éventuellement.

Si les règles démocratiques de fonctionnement et le caractère non lucratif de ces entreprises sont théoriquement intéressants, pour autant le syndicat, Force Ouvrière, intervient, dans l’ESS comme ailleurs, comme chaque fois qu’il existe un contrat de travail liant salarié et employeur.

La revendication doit jouer son rôle dans l’amélioration de la situation des salariés.

Anne Baltazar Conseillère confédérale en charge du handicap

Plus dans la campagne Congrès Confédéral 2015 à Tours
Tous les articles de la campagne

Banque Publique d’Investissement (1re analyse)

Economie par Pascal Pavageau

Lors du Conseil des ministres du 17 octobre, le gouvernement a précisé les grandes lignes de l’architecture de la future Banque publique d’investissement (BPI).
Après la décision du Président de la République de cette future création, une mission de préfiguration de la BPI a été menée par l’inspection (...)

Revendiquer pour l’innovation

Economie par Pascal Pavageau

Installée par le Président de la République en avril 2013, la Commission Innovation a rendu son rapport intitulé « Un principe et sept ambitions pour l’innovation »en décembre.
Force Ouvrière a été auditionnée à deux reprises par la Commission et a pu donner ses revendications. Au final, plusieurs préconisations du rapport rejoignent nos positions.