EDF : mensonges et trahisons

Emploi et Salaires par Énergie et Mines

Communiqué de FO Énergie et Mines

En ce jour d’ouverture de la négociation sur l’organisation du travail à EDF, FO Énergie et Mines, par voie de presse, a pris connaissance qu’EDF s’apprête à réclamer des efforts supplémentaires à ses salariés.

Un plan de l’ordre de un milliard d’euros serait sur la table, demandé par les pouvoirs publics en contrepartie des garanties apportées pour sécuriser la trajectoire financière de l’entreprise.

10 000 emplois supprimés et un éventuel plan social avec licenciement

Alors que la situation financière d’EDF est la résultante de décisions et d’arbitrage douteux des dirigeants et de l’État depuis deux décennies, les salariés seront les seuls à devoir assumer les conséquences de ces erreurs : le chiffre des suppressions pourrait s’élever à plus de 10 000 emplois supprimés.

En revanche, les dividendes versés à l’État sont passés sous silence.

FO Énergie et Mines s’interroge même sur un éventuel plan social avec licenciements.

Apprendre cela par voie de presse révèle assez la situation calamiteuse du dialogue social au sein d’EDF et de l’absence d’intérêt que lui porte son président.

Refusant toute négociation dans l’attente de clarification, la délégation FO Énergie et Mines a quitté la séance de négociation : elle sera prochainement reçue par la direction.

Énergie et Mines Secrétaire général

Sur le même sujet

EDF : Mimosa amer pour les salariés

InFO militante par  Michel Pourcelot

Un sévère plan d’économies a été annoncé par la direction d’EDF le 30 juillet 2020. Les actionnaires toucheront les mêmes dividendes que l’an dernier tandis que les salariés, eux, devront faire face à des baisses d’effectifs, s’est indigné FO.