Editorial de Michel Beaugas, Secrétaire général de l’UCR-FO

La Lettre de l’UCR-FO n°107 par Michel Beaugas, Union Confédérale des Retraités-FO

© F. BLANC

La crise sanitaire due au Covid-19 s’estompe un peu, mais la prudence doit être de mise car les retraités ont payé un lourd tribu que ce soit dans les Ehpad ou à domicile.

L’impréparation du gouvernement et des années de baisses budgétaires pour la santé et les hôpitaux ont alourdi ce bilan catastrophique.

Les UDR soutenues par l’UCR ont été très actives ces trois derniers mois pour alerter les pouvoirs publics sur le drame qui était en cours, s’adressant aux préfets, aux conseils départementaux et aux Agences régionales de santé.

Avec le « déconfinement », les mauvaises idées réapparaissent. Tout ce qui avait été suspendu refait surface comme la contre-réforme des retraites, le président de la République remettant sur la table sa réforme systémique de retraite à points.

Pour Force Ouvrière le refus de cette réforme et son retrait total sont toujours d’actualité.

À la crise sanitaire succédera la crise économique. on ne sait encore à quelle hauteur mais pendant la période de confinement les cotisations sociales n’ont pas été versées. Résultat :

  29 milliards de déficit pour les retraités ;
  63 milliards de déficit cumulé pour l’assurance-chômage ;
  47 milliards pour la Sécurité sociale.

Toute notre protection sociale est en danger.

Les velléités du gouvernement de faire supporter à la Sécurité sociale le coût de la crise se confirment avec l’annonce du prolongement de la CADES et son financement par la CRDS. En toute logique, ce serait à l’État de supporter le coût de cette pandémie et non à la Sécurité sociale qui a pleinement joué son rôle. comme d’ailleurs les personnels hospitaliers qui ont tenu bon de bout en bout.

c’est aussi pourquoi l’UCR-FO a appelé les retraités à soutenir l’action de la Fédération des Services publics et de Santé dans la rue les 16 et 30 juin pour la revalorisation des salaires et l’embauche des effectifs nécessaires.

Profitons de l’été mais restons vigilants !

Lettre de l’UCR n°107

 

Sur le même sujet

Résolution du Comité confédéral national de FO des 23 et 24 septembre 2020

Communiqué de FO

Réuni à Paris les 23 et 24 septembre 2020, le CCN rappelle son indépendance à l’égard du patronat, des gouvernements, des partis, des groupements ou rassemblements politiques, des sectes philosophiques. Il réaffirme d’une façon générale son opposition à toute influence extérieure au mouvement syndical, rappelant par là le préambule des statuts de la CGT-FO.

Yves Veyrier : « L’Acte syndical »

Éditoriaux de FO par Yves Veyrier

Mouvement des « gilets jaunes » et ses actes successifs, « stylos rouges »… autant de formes d’expressions sociales et de mécontentements qui semblent bousculer, vouloir s’affranchir, ou même rejeter les organisations collectives existantes, dont les syndicats.