Education nationale : l’urgence est à l’apaisement et à l’écoute des revendications

Communiqué de FO par Yves Veyrier

DR

La confédération FO, alertée par sa fédération de l’Education nationale et ses syndicats, dont le syndicat des personnels de direction, s’inquiète de la montée des tensions au sein des établissements dans le contexte de la mise en œuvre des épreuves du contrôle continu du BAC (dit E3C).

Il apparaît qu’à plusieurs reprises les fonctionnaires de l’Education nationale se sentent mis sous pression et sollicités pour faire face à des situations qu’ils qualifient d’incontrôlables et parfois même violentes.

Comme l’a rappelé la Commission exécutive confédérale, dans le contexte des retraites, en aucun cas la réponse à la crise sociale ne peut être une répression à l’encontre de ceux qui expriment un désaccord.

Aussi, la Confédération en appelle à la raison et à l’apaisement de la part des pouvoirs publics, ministère et autorités administratives, afin que le dialogue, l’écoute des revendications et la négociation l’emportent d’urgence.

Yves Veyrier Secrétaire général de Force Ouvrière

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Salaires minimums au niveau européen

Communiqué de FO par Marjorie Alexandre, Secteur Europe - International

Après plusieurs semaines d’incertitudes et deux phases de consultation avec les interlocuteurs sociaux européens de janvier à septembre dernier, une proposition de directive de l’Union Européenne sur les salaires minimums a bel et bien été présentée par la Commission européenne le 28 octobre 2020.

Attentat à Nice

Communiqué de FO par Yves Veyrier

A la suite de l’attentat ayant eu lieu à Nice aujourd’hui, le Secrétaire général de Force Ouvrière, Yves Veyrier, s’est exprimé en ces termes : « Ne pas céder au terrorisme et l’horreur qui a frappé encore, aujourd’hui, à Nice. »

Etat d’urgence : réaction FO

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Sans mésestimer la gravité de la situation sanitaire et l’urgence à y faire face, FO s’inquiète que le recours à l’état d’urgence devienne récurrent.