Egalité de Traitement des enseignants à Wallis et Futuna

Communiqués de FO par Patricia Drevon

La Confédération soutient le syndicat Force Ouvrière de l’enseignement du premier degré des îles Wallis et Futuna dans son combat pour l’application de la grille salariale des professeurs des écoles.

Wallis et Futuna, collectivité d’outre-mer depuis 1961, est pleinement dans la République. Malgré cela, l’enseignement dans les îles est géré par l’enseignement catholique lié à l’État par une convention, en l’absence d’écoles publiques. C’est au nom de cette disposition que l’État refuse une revalorisation du traitement des enseignants.

Or, l’article 7 de loi n°61-814 de 1961, sur le statut de Wallis et Futuna, énonce que « la République assure la défense du territoire des îles Wallis et Futuna, l’ordre et la sécurité publics, le respect des lois, des règlements et des décisions des tribunaux, les relations et communications extérieures, l’enseignement, la tenue de l’état civil, le fonctionnement du Trésor et de la douane, le contrôle administratif et financier, l’hygiène et la santé publique » et que « la République assume la charge des dépenses de fonctionnement et d’équipement visés ci-dessus ». C’est sur le fondement de la loi de la République, que FO, profondément attachée à la notion républicaine de continuité et d’égalité territoriale, demande que les enseignants du premier degré soient considérés comme des fonctionnaires d’État concernant les salaires, les indemnités et le coefficient de majoration.

FO soutiendra toutes les actions menées par le syndicat y compris devant les juridictions concernées pour assurer l’égalité de traitement pour les maîtres du 1er degré à Wallis et Futuna. FO demande au gouvernement d’agir afin de rétablir l’égalité républicaine avant que ne s’engage un conflit de grande ampleur sur ce territoire.

Patricia Drevon Secrétaire confédérale au Secteur de l’Organisation, des Outre-Mer et des Affaires juridiques

Les derniers communiqués Tous les communiqués

FO dénonce la mise en place d’un reste à charge pour l’utilisation du CPF annoncée par l’exécutif

Communiqués de FO par MICHEL BEAUGAS, Secteur Emploi - Assurance chômage - Formation professionnelle -

Depuis novembre 2022, l’exécutif oscille entre son désir de limiter les dépenses faites en matière de formation professionnelle continue et celui de conserver l’image du compte personnel de formation (CPF). Ainsi, il n’a cessé de faire planer la menace d’un reste à charge aux salariés dans le (...)

8 mars, journée internationale des droits des femmes - Exigeons l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes !

Communiqués de FO par Béatrice Clicq, Secteur Égalité professionnelle

Alors que le rapport du Haut Conseil à l’Egalité (HCE) sur le sexisme alerte sur un risque de régression des droits des femmes, ce 8 mars 2024 doit être l’occasion de rappeler que l’égalité entre les femmes et les hommes est un principe constitutionnel qui doit se concrétiser, dans la vie de (...)