Communiqué de FO

Election d’Yves Veyrier au poste de Secrétaire général de Force Ouvrière

, Cyrille Lama

Recommander cette page

Photographies : F. Blanc (CC BY-NC 2.0)

Le Comité Confédéral national de Force ouvrière (FO), réuni les 21 et 22 novembre 2018, a élu Yves Veyrier nouveau Secrétaire général de la confédération.

Adhérent depuis 1984, Yves Veyrier, ingénieur des travaux de la météorologie, âgé de 60 ans, est entré au Bureau confédéral en 2004, après plusieurs mandats tant au niveau de son syndicat de la Météorologie que de sa Fédération de l’Equipement, de l’Environnement, des Transports et des Services.

Il a siégé dans différentes instances syndicales européennes et internationales. Elu membre du Conseil d’administration de l’OIT (Organisation internationale du Travail) par le groupe des Travailleurs, en 2008, où il a pris le relais de Marc Blondel, il est vice-président du Comité de la Liberté syndicale (groupe des travailleurs) depuis 2009.

Dans son intervention devant le CCN, Yves Veyrier a rappelé que notre feuille de route nous la connaissons, nous la partageons : ce sont les orientations du congrès confédéral, le congrès des syndicats rappelant qu’il avait été membre du bureau confédéral lors de ce congrès qui a eu lieu en avril 2018.

A propos de cet article

Sur l’auteur

Cyrille Lama

Secrétaire confédéral au Secteur de la Presse et de la Communication


  • Presse : « L’inFO militante » et gestion des sites Internet et réseaux sociaux
  • Communication publique et interne

Envoyer un message à Cyrille Lama

Site internet : https://twitter.com/lama_cyrille

En complément

Newsletter - Communiqués

Abonnez-vous à la lettre d’information « Communiqués de Force Ouvrière »

Agenda

Tous les événements à venir

  • Vendredi 26 avril de 07h20 à 08h30

    LCI
    Yves Veyrier sera sur LCI dans la matinale animée par Pascale de la Tour Du (...)

Éphéméride

25 avril 1946

En France, nationalisations dans le secteur des assurances.

Le 25 avril 1947
En France, grève à la Régie Renault, contre la CGT à direction communiste. Plus tard, elle se ralliera.