Election HLM 2018 : l’AFOC récolte la reconnaissance des locataires

Consommation par AFOC

Les élections des représentants des locataires dans les CA/CS des organismes HLM et Epl ex-SEM se sont tenues entre le 15 novembre et le 15 décembre dernier.

Après s’être fait connaître par son travail sur le terrain auprès des locataires, l’AFOC récolte la reconnaissance de ces derniers et conforte sa troisième place en tant qu’organisation nationale représentative de locataires en obtenant 186 sièges.

Malgré une baisse constante de la participation des locataires à ce scrutin (20,7 % en 2010, 18 % en 2014 et 16 % en 2018), de nouvelles contraintes réglementaires issues de la loi Egalité et citoyenneté de janvier 2017 (affiliation des associations présentant une liste à une organisation siégeant à la Commission nationale de concertation, au Conseil national de la consommation ou au Conseil national de l’Habitat, listes de candidats composées alternativement d’un candidat de chaque sexe), les regroupements d’un certain nombre d’organismes HLM, etc.

Malgré l’érosion de la participation des locataires au scrutin, de la présence de listes de candidats d’autres associations hors celles de la Commission nationale de concertation (CNC), du regroupement de certains organismes qui a eu pour conséquence, une perte de voix pour toutes les associations en général et en particulier pour les cinq associations représentatives de locataires membres de la Commission nationale de concertation (AFOC, CGL, CLCV, CNL et CSF), l’AFOC est celle qui perd le moins de voix.

La CNL 600 sièges - 59 293 voix
La CLCV 361 sièges - 42 809 voix
L’AFOC 186 sièges - 2 898 voix
La CSF 162 sièges - 5 226 voix
La CGL 120 sièges - 3 969 voix

Les cinq associations de locataires membres de la Commission nationale de concertation (AFOC, CGL, CLCV, CNL et CSF) restent majoritaires dans ce scrutin et le classement entre les associations ne change pas non plus : CNL, CLCV, AFOC, CSF et CGL. En effet, les cinq associations membre de la CNC obtiennent 82,4 % des suffrages exprimés et 86 % des sièges.

Pour l’AFOC malgré un contexte particulièrement difficile, ces résultats sont une reconnaissance par les locataires de nos positions clairement exprimées pour la défense de leur droits et nous conforte dans l’idée de poursuivre encore plus activement nos revendications, propositions, et actions sur le terrain afin de les défendre encore mieux.

L’AFOC tient à remercier tous les locataires et tous ceux qui lui ont fait confiance ainsi que les administrations élus.

AFOC Association Force Ouvrière Consommateurs - AFOC

Sur le même sujet

Quelles sont les conditions pour prétendre à un logement HLM ?

Logement social

Il faut être français ou, pour les étrangers, être admis à séjourner régulièrement en France, c’est-à-dire être titulaire d’un titre de séjour en cours de validité. Il peut s’agir d’une carte de séjour, ou de résident, d’une carte de séjour de ressortissant de l’Union européenne, de certains visas d’une durée (...)

Le logement social de plus en plus nécessaire aux ménages modestes

Consommation par Valérie Forgeront

Le 76e congrès de l ’Union sociale de l’habitat (USH), qui fédère 742 bailleurs sociaux, se tenait du 22 au 24 septembre à Montpellier. Ce grand rendez-vous annuel, auquel participe FO, est l’occasion d’apprécier l’état du logement social. Les organismes HLM gèrent ainsi 4,4 millions de logements et (...)

Locataires HLM, élisez les élus qui sauront vous défendre !

Tract - AFOC par AFOC

L’AFOC est une association loi 1901 créée en 1974 et reconnue représentative au niveau national. Elle réunit des militants qui agissent en toute indépendance et au quotidien pour défendre le droit des locataires du secteur public (Offices Publics de l’Habitat) et du secteur privé non lucratif du logement HLM (les Entreprises Sociales de l’Habitat et les Sociétés d’Economie Mixte).