Le secrétaire général de FO, Yves Veyrier, en déplacement en Haute Marne

Election TPE : sport et habillement en Haute Marne, assistantes maternelles en visioconférence

Election TPE du 22 mars au 6 avril par Prescillia Bourguignon

Article publié dans le cadre de la campagne Election TPE du 22 mars au 6 avril

C’est à Chaumont, ce vendredi 19 mars que le Secrétaire général de Force Ouvrière, Yves Veyrier, concluait trois semaines de déplacements pour l’élection TPE dans les départements. De Guéret, à Carcassonne, en passant par Dax, Chambéry, Troyes ou encore Nevers et Clermont-Ferrand, ce sont autant de salariés contactés directement ou par les adhérents et militants des syndicats FO des plus grandes entreprises, de l’administration, des hôpitaux, … avec lesquels Yves Veyrier a pu débattre, qui ont été sensibilisés à l’importance de voter FO.

L’occasion à chaque fois aussi de faire le point sur les sujets rencontrés par les syndicats FO dans leurs secteurs d’activité respectifs, comme avec les camarades de l’Action sociale qui étaient réunis ce vendredi à l’UD FO Haute-Marne pour discuter de la mobilisation pour obtenir les 183 € pour tous les salariés du social, médico-social et aides à domicile.

Avec les trois salariés de Proxiforme, une salle de sport maintenue ouverte par décision préfectorale aux personnes nécessitant une activité physique à des fins médicales, Yves Veyrier a dû expliquer comment voter, en commençant par vérifier leur inscription et par s’assurer que le courrier contenant le code pour voter était bien reçu. Pourquoi voter à l’élection TPE ? Pour que les syndicats puissent être en position de force lorsqu’il s’agira de négocier les salaires, les conditions de travail, les avancements de carrières dans la branche concernée.

Elections professionnelles dans les TPE

La visite a continué avec une salariée et son employeuse de Show Room, un magasin de vêtements du centre de Chaumont. L’ambiance est bonne entre l’une et l’autre, croisant les doigts pour que les restrictions ne conduisent pas à nouveau à baisser rideau. Son employeur a quant à elle fait part de son expérience lors de difficultés rencontrées pendant son premier emploi. C’est un syndicat qui était venu la soutenir et qui lui avait permis d’améliorer sa situation professionnelle. Comme l’a expliqué Yves Veyrier, un syndicat n’est pas uniquement présent lorsque les salariés sont en difficulté. Un syndicat négocie et contribue quotidiennement à l’amélioration des conditions de travail des salariés dans toutes branches confondues.

Enfin, Yves Veyrier a pu discuter avec le Président des commerçants-artisans de la ville, chocolatier reconnu dont la vitrine donne envie aux gourmands. Son épouse est elle-même salariée avec deux autres employées. Toutes ont bien reçu le matériel pour voter. Bien sûr entre patrons et syndicats, l’entente n’est pas spontanée, mais quand on discute on peut trouver les compromis a-t-il reconnu.

Au final, une bonne journée. Plusieurs des salariées qui ne se souvenaient pas avoir reçu le courrier du ministère du Travail pour voter, ont vérifié leur boîte aux lettres et avaient retrouvé leur bulletin de vote, désormais convaincues et motivées pour donner leurs voix à FO !

Le lendemain, depuis la Haute-Marne toujours mais cette fois-ci en visioconférence, le secrétaire général était en direct avec les Assistantes maternelles d’ici et d’ailleurs, dans le cadre des évènements Facebook live organisés régulièrement par les responsables FO de cette activité professionnelle Syndicat Assistante Maternelle FO. L’occasion pour Yves Veyrier de rappeler la campagne lancée, dès début 2019 par FO, pour la reconsidération des métiers et emplois de services à la personne. Le point de départ ? Le constat que ces emplois, à qui l’on confie ce qui nous est de plus cher, nos enfants en bas âge, parents ou grandsarents dépendants, handicapés, sont trop souvent rémunérés très en dessous de leur importance sociale. A ce titre, et dans le contexte actuel de la crise Covid, le secrétaire général s’est engagé à soutenir la nécessité que les assistantes maternelles ne soient pas les oubliées de la prime Covid annoncée par le gouvernement pour les « deuxièmes lignes » – même si celle-ci ne devrait pas se substituer à une revalorisation pérenne des salaires. Là encore, le vote FO des assistantes maternelles donnera du poids à son action !

 Voir en ligne  : RMC - BFMTV

Plus dans la campagne Election TPE du 22 mars au 6 avril
Tous les articles de la campagne

L’élection TPE bat son plein : chaque jour et chaque voix comptent jusqu’au 6 avril !

Election TPE du 22 mars au 6 avril

Le scrutin de l’élection TPE a débuté ce lundi 22 mars. Il reste encore quelques jours, jusqu’au 6 avril prochain précisément, pour décrocher un maximum de voix. Après un tour dans les départements, aujourd’hui, mercredi 24 mars, c’est avec les militants FO de l’URIF, dont leurs Secrétaires généraux des Unions départementales de Paris et du Val d’Oise, Gabriel Gaudy et Vincent Vilpasteur, que le Secrétaire général de Force Ouvrière, Yves Veyrier, tractait dans Paris.

TPE FO - Mode d’emploi de l’application

Election TPE du 22 mars au 6 avril

L’appli TPE FO, sur Apple Store et Play Store, est un outil permettant à chaque adhérent de faire voter FO à l’élection TPE (22 mars - 4 avril)