Elections chez Autoroutes du Sud de la France, FO conforte sa première place

Représentants du personnel par FEETS FO

Photographie de Tabl-trai (Own work) [CC BY-SA 3.0]

Communiqué de la Fédération de l’Equipement, de l’Environnement, des Transports et des Services (FEETS-FO)

Les salariés de la société Autoroutes du Sud de la France (ASF) du groupe Vinci Autoroutes ont été appelés aux urnes le 16 novembre 2017 pour élire leurs représentants du personnel.

FO conserve et renforce sa première place avec 25,90 % des voix au Comité d’établissement et 25,91 % des voix pour les délégués du personnel.

Comme pour le scrutin précédent, nous constatons une progression de l’organisation syndicale dans cette société puisque FO enregistre une hausse de représentativité de 0,90 % par rapport aux dernières élections.

La détermination des représentants FO chez ASF et leur indépendance ne sont plus à démontrer.

La FEETS-FO se félicite de ce résultat et enjoint les patrons des sociétés d’autoroutes à écouter et entendre les revendications portées par l’organisation Force Ouvrière qui reflètent les préoccupations des salariés au quotidien.

Ce résultat sera à mettre au crédit de la représentativité de FO dans la branche avec celui des élections de la société SeBpnl (périphérique de Lyon) où les salariés se sont prononcés à plus de 48% pour la liste FO à la fin octobre.

FO ne lâchera rien et continuera de combattre les politiques destructrices menées contre les salariés.

FEETS FO ÉQUIPEMENT, ENVIRONNEMENT, TRANSPORTS ET SERVICES

Sur le même sujet

Autoroutes : une dose de privatisation en plus

Economie par Valérie Forgeront

La Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) se déleste actuellement de parts détenues dans plusieurs entreprises, cela afin d’axer son action sur de nouvelles priorités de politiques publiques. La CDC vend ainsi pour 700 millions d’euros les 15% de participation qu’elle possède dans le capital de (...)

Autoroutes : grève dans trois sociétés du réseau Vinci

Emploi et Salaires par Valérie Forgeront

Six syndicats, dont FO, des sociétés d’autoroutes ASF, Escota et Cofiroute appartenant au groupe Vinci appellent à un mouvement de grève du vendredi 23 février à 4h au dimanche 25 février à 6h. Les salariés de ces sociétés font part d’un « ras le bol social général ». Ils contestent notamment les récentes propositions des directions en matière salariale.