Élections CSE : de nouvelles victoires pour Force Ouvrière

Le dossier du Comité Social et Economique (CSE) par Clarisse Josselin

C’est l’ultime ligne droite pour l’élection des CSE, qui doivent être mis en place avant le 1er janvier 2020. À l’approche de cette date couperet, de nombreuses élections se sont déroulées dans les entreprises. FO a engrangé des succès, fruit du travail de terrain et de sa présence au plus près des salariés.

FO cartonne chez les cheminots. Chez Thalys, le syndicat est arrivé largement en tête du scrutin en novembre 2019 avec 80,65 % de représentativité. Il s’est aussi renforcé chez Eurostar, avec 36,5 % des voix lors du scrutin organisé fin novembre 2019. FO est le seul syndicat représentatif dans ces deux sociétés issues de la SNCF.

FO progresse nettement chez Nestlé Purina (ICGV). Les élections CSE se sont déroulées début octobre 2019 chez le fabricant d’aliments pour chiens et chats. Sur le site de Veauche (Loire), qui compte 4 000 salariés, FO arrive en deuxième place dans le premier collège et décroche l’unique poste à pourvoir dans le deuxième collège. Sur le site de Quimperlé (Finistère), qui compte une centaine de salariés, FO s’empare d’une première place historique dans le premier collège et obtient 3 des 4 sièges à pourvoir.

FO est majoritaire aux Messageries lyonnaises de presse (MLP) à l’issue des élections du 3 décembre 2019. Sur le site de Villabé, le syndicat obtient 100 % de représentativité et 8 élus en CSE. Sur le site de Saint-Quentin Fallavier, siège de l’entreprise, FO obtient la majorité avec 52,23 % de représentativité et 11 élus. Elle détrône la CFDT (7 élus) qui détenait le CE depuis des décennies. Sur le site de Saint-Barthélémy d’Anjou, dans le collège maîtrise, FO a également obtenu le seul siège avec deux élues. Au niveau de l’entreprise, la représentativité de FO passe de 15,47% des voix à 50,84 %, devant la CFDT (32,54 %) et la CFTC (16,61 %).

FO explose les compteurs chez Veolia Sud Est et Assainissement. Le syndicat est ultra-majoritaire avec 75,99 % des voix sur les trois collèges, selon les résultats publiés le 17 septembre 2019.

FO a obtenu plus de 80 % de représentativité à la Fournée Dorée, entreprise de boulangerie-pâtisserie industrielle. FO, qui faisait face à deux autres syndicats, remporte les 10 sièges de titulaires et les 10 sièges de suppléants pour le CSE. Les élections se sont déroulées en septembre 2019.

FO a fait le plein de voix à la charcuterie Bernard Jean Floc’h lors du scrutin CSE fin novembre, avec un taux de participation de 85 %. FO, seule organisation syndicale de l’entreprise, a obtenu 517 voix sur les 753 inscrits pour obtenir 15 élus titulaires au CSE.

Chez Conforama, FO est arrivée à une deuxième place historique aux élections CSE. Avec 32,69 % des voix, FO progresse de près de 10 points et talonne la CGT (35,44 %). Le scrutin s’est déroulé fin novembre dans un contexte difficile mêlant élections, PSE et plan de transformation de l’entreprise. La représentativité de FO est en progression constante depuis 2010.

FO conserve la majorité absolue à la caisse de Sécurité sociale de Mayotte (CSSM). À la suite des élections CSE du 10 décembre 2019, FO-CSSM et SNFOCOS ont obtenu 53,78 % des suffrages exprimés et 9 sièges sur 17, tous collèges confondus. Chez les cadres, FO recueille 50 % des suffrages exprimés et obtient 3 sièges sur 6 (2 sièges pour FO-CSSM et 1 siège pour SNFOCOS), devant la CGT (26,82 %) et la CFDT (23,17 %). Dans le collège employés, FO-CSSM recueille 55,94 % des suffrages exprimés avec 6 sièges sur 11, devant la CGT (33,56 %) et la CFDT (10,48 %).

FO cartonne à la régie des transports de l’agglomération de Forbach (Moselle) et devient la première organisation syndicale. Les résultats sont tombés le 10 septembre 2019. FO remporte 50 % des voix sur les trois collèges et fait tomber la CGT de son perchoir.

Chez Transport Gefco, FO est majoritaire avec 55,75 % des voix sur les trois collèges à l’issue du scrutin qui s’est déroulé début novembre. C’est une progression de 6 points par rapport aux précédentes élections (49,6 %).

FO devient majoritaire chez Sodexo Sports et Loisirs. L’équipe, qui a remporté 55,93% des voix lors du scrutin CSE fin septembre 2019, a réussi le challenge d’arriver en tête face à plusieurs organisations syndicales déjà fortement implantées.

FO progresse chez Grape Hospitality, société gestionnaire d’hôtels et de restaurants en franchise, et prend la deuxième place. Le syndicat est passé de 15 % à 25 % de représentativité aux élections CSE fin septembre 2019.

FO conserve et renforce sa première place chez ASF (groupe Vinci Autoroutes). Lors des élections fin novembre, FO a remporté 28,99 % des voix, soit une hausse de plus de trois points.

Raz-de-marée pour FO au Groupement hospitalier mutualiste (GHM) de Grenoble. Le syndicat, devenu majoritaire il y a trois ans, a recueilli 76,28 % des voix (+ 15 %) au premier tour du scrutin CSE en novembre 2019. À l’issue du deuxième tour mi-décembre, FO a confirmé sa supériorité et décroche 10 sièges sur 12 au CSE.

FO décroche une première place historique chez Carrefour Market avec 28,75 % des voix. Les résultats sont tombés fin novembre 2019. FO y devance la CGT de
4 points.

FO devient la première organisation syndicale à l’AFASEC (association des écoles des métiers hippiques). Les élections au CSE se sont déroulées le 17 octobre 2019. FO a plus que doublé sa représentativité. Elle a obtenu 83,29 % des voix contre 33 % il y a quatre ans.

Chez La Salvetat, les salariés ont voté massivement pour FO qui a obtenu 100 % de représentativité aux élections CSE de novembre 2019, pour un taux de participation supérieur à 90 %. Face au travail de terrain de l’équipe, la CGT a renoncé à présenter des candidats. La Salvetat est un établissement de la Société des eaux minérales d’Évian (groupe Danone).

FO conforte sa première place à la Sémitag, société de transports publics de l’agglomération de Grenoble. Le syndicat a obtenu presque 82 % des voix aux élections CSE organisées du 26 novembre au 5 décembre, pour un taux de participation supérieur à 80 %. La CGT, la CFDT et Solidaires ne sont pas représentatifs.

FO enregistre de bons résultats dans les médias. Le SGJ-FO conserve la majorité au CSE du journal Le Parisien-Aujourd’hui en France avec 47,26 % de représentativité, à l’issue du scrutin organisé début décembre. Le syndicat progresse de près de 5 points chez les journalistes où il arrive en deuxième position avec 29,46 % des voix. Il remporte 3 sièges de titulaires et 3 sièges de suppléants. Le syndicat SNJ, avec un recul de 14,5 points, perd sa majorité absolue. Dans les autres collèges, le SNPEP-FO rafle la totalité des sièges : 2 chez les employés et 8 chez les cadres et agents de maîtrise.

Au Courrier picard, FO devient le premier syndicat au sein de la rédaction avec près de 47 % des voix au total et plus de 50 % chez les suppléants. Le syndicat, qui double quasiment le pourcentage de ses voix par rapport à 2016, obtient
4 sièges sur 8 dans le collège journalistes.

À la chaîne Equidia, le SGJ-FO obtient 41 % des voix dans le collège unique, incluant les journalistes, pour un taux de participation dépassant les 80 %. Le syndicat, qui se présentait pour la première fois, décroche 2 sièges sur 4 chez les titulaires comme chez les suppléants.

FO est passée haut la main dans le collège agents de maîtrise/cadres pour l’élection de l’UES Colas Guyane mi-novembre. Elle a obtenu 2 sièges de titulaires sur 3. Le quorum n’a pas été atteint pour le collège des employés et ouvriers.

Chez Blédina (groupe Danone), FO a remporté 34,2 % des suffrages au niveau national lors des élections CSE en novembre 2019. L’enseigne compte quatre sites, à Steenvoorde (Hauts-de-France), Brive (Corrèze), Villefranche (Rhône) et le siège de Limonest (Rhône). À Steenvoorde, site du DSC, FO remporte 100 % des suffrages avec des élus dans les trois collèges. L’objectif de l’équipe est désormais de s’implanter dans l’usine de Villefranche.

FO progresse chez Novartis. Les élections professionnelles se sont déroulées en juin 2019 dans le laboratoire pharmaceutique. Pour le CSE de Huningue (Haut-Rhin), dans le premier collège FO obtient 19 % des voix pour les titulaires et 26 % pour les suppléants (1 siège sur 2). Dans le deuxième collège FO obtient plus de 43 % des voix (4 sièges sur 7), chez les titulaires comme chez les suppléants. Dans le troisième collège, FO obtient 8,5 % chez les titulaires et 13,2 % chez les suppléants.
Pour le CSE du siège à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), dans le deuxième collège FO obtient 20 % des voix chez les titulaires (2 sièges sur 11) et 21 % chez les suppléants (2 sièges sur 11). Dans le troisième collège, FO obtient 21,7 % chez les titulaires (2 sièges sur 11) et 22,2 % chez les suppléants (3 sièges sur 11).

Clarisse Josselin Journaliste à L’inFO militante

Tous les articles du dossier

Quid du RS au CHSCT en cas de mise en place d’un CSE ?

Représentants du personnel par Secteur juridique

Le représentant syndical (RS) au comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) n’est pas prévu par le code du travail mais par l’accord-cadre du 17 mars 1975 modifié par l’avenant du 16 octobre 1984 sur l’amélioration des conditions de travail.

Le représentant syndical au CSE

Le dossier du Comité Social et Economique (CSE) par Secteur juridique

Le membre élu suppléant du comité social et économique, bien qu’il n’assiste plus aux réunions, ne peut pas être désigné comme représentant syndical au CSE.