Alerte :
Du 1er au 8 décembre, élections Fonction publique, je vote FO !

Elections MSA 2020, nous sommes tous concernés !

Protection sociale

Les élections des délégués cantonaux MSA auront lieu en janvier 2020. Il s’agit de trouver 6 candidats, avec un minimum de 3, par cantons, sur la nouvelle liste des cantons de 2014.

Nous sommes tous concernés par cette élection, qui constitue au final la gouvernance de la MSA, avec les administrateurs des caisses « locales » et les administrateurs de la caisse centrale.
Ce sont eux qui agissent – ou peuvent agir – sur les décisions locales et nationales.
Aussi nos administrateurs doivent être le plus nombreux possible pour pouvoir influer sur ces décisions.
Nous remercions donc par avance tous nos syndicats Force Ouvrière du Crédit Agricole, de la MSA et de Groupama pour leur implication future dans ces élections, et nous restons à leur disposition pour leur apporter toute l’aide possible dont ils auront besoin.

Sur le même sujet

Dejan Terglav Secrétaire général de la FGTA-FO : « Pourquoi nous devons rester mobilisés jusqu’au bout »

Elections MSA par FGTA-FO

En quoi ces élections sont-elles importantes pour la Fédération ?
Elles ne sont pas seulement importantes pour la Fédération, mais pour l’ensemble de l’organisation, puisqu’elles entrent dans le calcul de la représentativité globale. C’est pourquoi elles mobilisent aussi bien la Confédération que les Unions départementales, la Fédération bien sûr et, par ricochet, les syndicats.

8 % des effectifs de la MSA menacés par la nouvelle convention

Négociation par  Mathieu Lapprand

Alors que le monde de l’agriculture est en ébullition, les pouvoirs publics exigent toujours plus d’économies pour les caisses du régime agricole. Pour FO, les effectifs des salariés de ces caisses, qui n’ont cessé de fondre ces dernières années, ne peuvent être les seuls sacrifiés au nom de ces (...)

La Gironde entre dynamisme et mobilisation

Congrès d’UD par Clarisse Josselin

Le XXVIIIe congrès de l’union départementale FO de Gironde s’est tenu les 3 et 4 octobre à Bordeaux avec près de 300 délégués, et sous la présidence d’Yves Veyrier. La mobilisation contre le projet de réforme du régime de retraite a été au cœur des discussions.