Élections professionnelles : FO devient incontournable dans les secteurs de la pharmacie

InFO militante par Clarisse Josselin, L’Info Militante

Jacques Techer et Sylvia Veitl.

De l’industrie pharmaceutique aux laboratoires de biologie médicale, FO progresse dans la plupart des branches couvertes par la Fédération de la Pharmacie, des Cuirs et de l’Habillement, à l’issue de la dernière mesure de la représentativité syndicale dévoilée fin mai. Elle conforte ainsi sa première place dans la pharmacie d’officine.

A vec 26,39 % des suffrages exprimés à l’issue du dernier cycle des élections professionnelles, FO confirme et accentue sa première place dans la pharmacie d’officine. C’est deux points de plus que le score remporté sur le précédent cycle. Il ne s’agit encore que des données brutes, avec les poids relatifs de chaque organisation on devrait atteindre 29,67 % selon nos estimations, se félicite Jacques Techer, secrétaire général de la Fédération FO des métiers de la pharmacie, des laboratoires d’analyses et de biologie médicales, des cuirs et de l’habillement.

C’est un score d’autant plus honorable que ce secteur, qui compte près de 100 000 salariés, est constitué à 90 % de très petites entreprises (TPE). Dans ces structures de moins de dix salariés, les militants ne bénéficient pas d’heures de délégation et militent sur leur temps personnel.

Pour Olivier Clarhaut, secrétaire fédéral chargé de la pharmacie d’officine, cette victoire est le fruit du travail constant de tous les militants, tout au long de l’année. Il y voit également une motivation supplémentaire pour remplir, dans des conditions souvent difficiles, notre mission.

Jacques Techer se félicite des bons résultats remportés malgré la crise sanitaire qui a empêché les réunions sur le terrain.  Si on est numéro un, c’est grâce aux militants dans les officines, à la fédération et à l’appui des militants dans les UD pour aller distribuer nos tracts et flyers, ajoute-t-il.

Objectif 20 % de représentativité en 2025

Dans la branche de la répartition pharmaceutique, FO remporte 25,66 % des voix. La fédération estime son poids relatif à 30,08 % une fois les résultats consolidés. Là aussi, on peut signer seuls des accords, se félicite Jacques Techer.

Dans les laboratoires de biologie médicale, FO atteint 21,23 %. On progresse de quatre points dans un secteur bouleversé par les regroupements, souligne la secrétaire fédérale Sylvia Veitl. Il n’y a plus que trois organisations représentatives contre cinq auparavant.

FO est en légère hausse dans l’industrie pharmaceutique, avec 13 % des voix. C’est un secteur qui compte plus de 100 000 salariés, donc gagner un point représente beaucoup de voix, poursuit Sylvia Veitl. FO progresse aussi dans la production pharmaceutique et vétérinaire pour approcher les 10 %.

Dans les cuirs et habillement, l’effet de la restructuration des branches se fait sentir. Le secteur de la maroquinerie a été élargi à la cordonnerie, à la ganterie et aux cuirs et peaux. FO, qui avait obtenu 29,07 % en 2017, atteint aujourd’hui 19,31 % des voix. FO gagne aussi en représentativité dans la couture parisienne avec 10,4 % des voix.

Globalement, la fédération obtient une représentativité moyenne de 16,69 %, contre 15,18 % en 2017, avec des résultats provisoires qui peuvent encore s’améliorer.

L’organisation est représentative dans tous les secteurs sauf dans l’industrie de l’habillement. Dans quasiment toutes les branches couvertes par la fédération, on a un poids qui nous rend incontournables, on a du mal à avancer sans nous, se félicite Jacques Techer. Mais ça ne veut pas dire qu’on ne peut pas faire mieux. Pour le prochain cycle, la fédération fait sien l’objectif du CCN d’atteindre 20 % de représentativité.

Clarisse Josselin Journaliste à L’inFO militante

L’Info Militante

Sur le même sujet

La pharmacie : un commerce comme les autres ?

Toute l’actualité

Malgré une activité qui reste l’une des plus lucratives, les salaires conventionnels ont été bloqués pendant trois ans par un patronat plus prompt à négocier des contreparties financières auprès de la Sécu.

Échec des négociations salariales en pharmacie d’officine

Emploi et Salaires par Pharmacie

Communiqué de la Fédération FO des métiers de la Pharmacie, des LBM, du Cuir et de l’Habillement
Une fois encore, la commission paritaire du 11 mai 2017 a vu un nouvel échec de la négociation salariale pour l’année 2017.
A nouveau, les chambres patronales ont évoqué la négociation de la nouvelle (...)