Élections professionnelles : FO Finances confirme sa progression

Communiqué de la Fédération des Finances FO par Finances

Les élections professionnelles du 4 décembre, dans les ministères économiques et financiers, ont une nouvelle fois apporté la preuve de l’attachement des personnels au scrutin à l’urne, avec un taux de participation toujours aussi important, avec plus de 82%.

Ce résultat renforce la démocratie sociale dans toutes les instances.

C’est une réponse cinglante à ceux qui ne cessent de dénoncer le rôle et la place des syndicats dans la société française.

Avec près de 21% des suffrages exprimés, FO Finances enregistre une progression de plus de 1,5 point.

Au travers de leurs votes, les agents ont renouvelé et renforcé leur soutien et leur confiance aux candidats présentés par la Fédération des Finances FO.

N’en déplaise aux signataires des accords de Bercy, ce résultat est dans le prolongement de celui obtenu en 2011, qui avait déjà été marqué par une évolution positive.

Il est d’abord et avant tout le résultat des militants FO qui défendent au quotidien les agents dans une période de profondes restructurations.

C’est aussi la reconnaissance de la justesse des revendications développées par l’ensemble des structures Force Ouvrière sur, entre autres, la nécessité d’un service public sur l’ensemble du territoire de la République, le maintien d’un Statut de la Fonction Publique garant de la neutralité de ses agents, l’urgence d’une revalorisation de la valeur du point d’indice.

Ce résultat renforce la détermination des élus FO Finances à défendre au niveau ministériel les missions, les emplois mais aussi à améliorer la vie professionnelle des personnels au travers d’une juste reconnaissance de leur technicité et de leurs qualifications, d’une action sociale au service de tous, d’une politique d’hygiène, de sécurité et de santé au travail soucieuse de leurs conditions de vie au travail.

Ces élections dans les directions de Bercy ont quelque peu redessiné le paysage syndical du Comité Technique Ministériel.

Comme souvent, des évènements extérieurs sont venus perturber les résultats, l’effondrement de la CGT en est pour partie l’illustration la plus marquante. Solidaires en profite pour redevenir la première fédération.

La CFDT et l’alliance UNSA/CFTC conservent leurs positions, alors que les ersatz de la CGC, de la FSU et de la FGAF demeurent non représentatifs.

La Fédération des Finances FO remercie chaleureusement tous ceux qui ont contribué par leur vote au renforcement de sa représentativité.

 Voir en ligne  : Fédération des Finances FO

Finances Secrétaire général

Sur le même sujet

La mascarade gouvernementale continue !

Salaire des Fonctionnaires par FO Fonctionnaires

Après la mobilisation réussie du 15 mai dernier et l’entêtement du gouvernement qui maintient et confirme le gel des salaires des fonctionnaires, FO n’a pas participé à la réunion concernant les parcours professionnels, les carrières et les rémunérations du 19 mai 2014.

Réforme Territoriale : pour la FGF-FO, c’est non !

Communiqué de la Fédération générale des Fonctionnaires FO par FO Fonctionnaires

Au lendemain du Conseil des Ministres du 6 mai 2015 qui vient d’annoncer la future publication du décret portant charte de déconcentration qu’aucune organisation syndicale n’a soutenue lors du dernier Conseil Supérieur de la Fonction publique de l’État, la FGF-FO confirme sa totale opposition à la (...)

Action sociale : « surgel » du budget interministériel

Fonction publique par Valérie Forgeront, journaliste L’inFO militante

Il faut croire que « Bercy anticipe sur la politique agressive qui devrait être menée à l’égard de la Fonction publique » l’alarme la fédération générale des fonctionnaires FO (FGF-FO) qui conteste la coupe budgétaire de 6,5 millions d’euros programmée dans le budget de l’action sociale interministérielle pour 2017 par le ministère de l’Action et des Comptes publics.