Elections professionnelles : les cheminots entrent aussi en campagne

SNCF par Evelyne Salamero

Article publié dans le cadre de la campagne Elections Fonction publique du 6 décembre 2018
Les cheminots, en grève pendant plus de deux mois avant l’été 2018, ont montré leur détermination à sauvegarder leur statut. © F. BLANC

Étant eux-mêmes à la veille d’élections professionnelles à la SNCF, les cheminots FO ont participé nombreux au meeting de Marseille.

Pas moins d’une centaine de responsables FO Cheminots venus de toute la France ont rejoint le meeting du 11 septembre à Marseille, après s’être réunis le matin même dans la cité phocéenne. Une mobilisation à la hauteur d’un enjeu crucial : trois ans après les dernières élections professionnelles où la Fédération FO Cheminots avait frôlé les 10 % (9,16 %), lui permettant d’être représentative dans l’entreprise (elle l’est dans la branche), de nouvelles élections vont se dérouler du 16 au 22 novembre 2018.

En background : la grève du printemps et les ordonnances

Cette année, le scrutin aura plusieurs particularités. Premièrement, il va se dérouler moins de six mois après une grève pour le retrait du nouveau pacte ferroviaire, qui programme notamment la fin du statut des cheminots, une revendication clairement portée par la fédération FO.

Cette grève, historique tant du point de vue de la participation que de sa durée, a montré que s’ils ne sont pas fonctionnaires, les cheminots, toutes catégories confondues, ne s’en trouvent pas moins au cœur du combat pour la défense du service public. Le scrutin aura pour deuxième particularité de se dérouler après la fusion des instances représentatives du personnel, imposée par les ordonnances réformant le Code du travail. Alors que les cheminots disposaient de 31 CE, de 600 CHSCT et d’environ 250 instances DP, tout est désormais fusionné en 33 CSE (comités sociaux et économiques). C’est au bas mot 90 % des élus [toutes organisations syndicales confondues, NDLR] qui vont passer à la trappe !, dénonce la fédération FO qui, loin de jeter l’éponge pour autant, entend au contraire présenter des listes dans tous les CSE.

Evelyne Salamero Journaliste à L’inFO militante - Rubrique internationale

Tous les articles de la campagne

Non, le service public n’est pas à vendre !

Elections Fonction publique du 6 décembre 2018

Les élections professionnelles dans la fonction publique approchent à grands pas. À moins d’un mois des élections, FO estime qu’il est nécessaire de rappeler l’enjeu de ces élections pour obtenir une mobilisation et expression des agents publics la plus grande qui soit !