Emploi des seniors : lancement le 22 décembre de trois mois de négociation

InFO militante par  Valérie Forgeront, L’Info Militante

© Stephane AUDRAS/REA

La négociation entre syndicats et patronat sur l’emploi des seniors (auquel s’ajoute les sujets du compte épargne-temps universel, des reconversions et de l’usure professionnelle) démarrera le 22 décembre – par une réunion dédiée au calendrier et à la méthode de négociation – et s’étirera jusqu’à mi-mars.

Écarter tout impact défavorable sur les finances publiques...

Le gouvernement – qui n’a pas agréé l’accord de novembre sur l’Assurance chômage – entend que cette négociation ait pour base son document d’orientation intitulé « Nouveau pacte de la vie au travail », avec pour axe, et sans que les futures mesures décidées aient un impact défavorable sur les finances publiques, le plein emploi des seniors. Est visé un quasi doublement (de 36 % à 65 %) de leur taux d’emploi d’ici 2030. Le ministre du Travail, Olivier Dussopt, a dit le 10 décembre souhaiter que soit relevé de deux ans, de 55 à 57 ans, l’âge d’accès à une indemnisation chômage plus longue des demandeurs d’emploi âgés, cela en lien avec la réforme des retraites. Alors que pour l’instant, la durée d’indemnisation est de 18 mois jusqu’à 52 ans, de 22,5 mois entre 53 et 54 ans et de 27 mois à partir de 55 ans, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, joue aussi de provocation et propose de réduire de 27 à 18 mois la durée d’indemnisation des plus de 55 ans.

 Valérie Forgeront Journaliste à L’inFO militante

L’Info Militante

Sur le même sujet

Déclaration de la commission exécutive confédérale FO du 9 septembre 2021

Communiqués de FO par Yves Veyrier, Secrétaire général de Force Ouvrière

Alors que la situation demeure sous l’emprise de la pandémie de Covid-19 et de ses conséquences sanitaires, économiques et sociales, la Commission exécutive confédérale FO réaffirme que la priorité doit être à la mise en œuvre des moyens indispensables pour protéger la santé de la population et des salariés en particulier, dont fait partie aujourd’hui la vaccination à laquelle chacun doit pouvoir accéder.