En 2015, la rémunération des grands patrons français a progressé de 20 %

Economie par David Rousset

Selon une étude du cabinet de conseil Proxinvest, la rémunération moyenne des patrons des cent vingt plus importantes sociétés françaises a franchi un nouveau record l’an dernier. Elle atteint 3,5 millions d’euros – soit une progression de 20 % –, tandis que celle des patrons du CAC 40, à 5 millions, augmente de 18 %.

Encore ne s’agit-il là que d’une moyenne qui ne saurait masquer les mieux lotis : le directeur général de Sanofi a ainsi empoché 16,8 millions dont 7,2 millions dès le jour de son arrivée ; Carlos Ghosn, P-DG de Renault et Nissan, a dû se contenter de 15,6 millions, tandis que Bernard Charlès, P-DG de Dassault Systèmes, a récolté 14,1 millions. 

David Rousset Rédacteur en chef de L’inFO militante

Sur le même sujet

Bénéfices : les entreprises du CAC 40 pulvérisent leur record

Economie par Valérie Forgeront

Les résultats ne sont pas bons, ils sont mirobolants. Au premier semestre 2017, les quarante plus grandes sociétés françaises cotées en bourse ont engrangé 52,2 milliards de bénéfice. Du jamais vu. Pour des milliers de salariés toutefois ces résultats colossaux ont le goût des emplois sacrifiés.

CAC 40 : bénéfices en hausse de 28%

Economie par Michel Pourcelot

Pour le premier semestre de 2017, 36 des 40 entreprises du CAC 40 ayant publié leurs résultats semestriels ont enregistré une hausse de 28% de leurs bénéfices, soit plus de 51,4 milliards d’euros contre 40 à la même époque l’an dernier.