Alerte :
Du 30 mai au 3 juin 2022 : XXVe Congrès confédéral à Rouen

En 2015, la rémunération des grands patrons français a progressé de 20 %

Economie par David Rousset

Selon une étude du cabinet de conseil Proxinvest, la rémunération moyenne des patrons des cent vingt plus importantes sociétés françaises a franchi un nouveau record l’an dernier. Elle atteint 3,5 millions d’euros – soit une progression de 20 % –, tandis que celle des patrons du CAC 40, à 5 millions, augmente de 18 %.

Encore ne s’agit-il là que d’une moyenne qui ne saurait masquer les mieux lotis : le directeur général de Sanofi a ainsi empoché 16,8 millions dont 7,2 millions dès le jour de son arrivée ; Carlos Ghosn, P-DG de Renault et Nissan, a dû se contenter de 15,6 millions, tandis que Bernard Charlès, P-DG de Dassault Systèmes, a récolté 14,1 millions. 

Sur le même sujet

Automobile : des dizaines de milliers d’emplois à sauver

Emploi et Salaires par Evelyne Salamero

La crise sanitaire a frappé de plein fouet une industrie automobile déjà mal en point avant la pandémie. L’enjeu est colossal. Le secteur compte 400 000 salariés chez les constructeurs et équipementiers et 500 000 de plus dans la branche des services de l’automobile (concessionnaires, garages, recycleurs… ).