Emploi et Salaires

Mairie de Paris : les agents en grève pour les promotions

, Valérie Forgeront

Recommander cette page

F. Blanc / FO Hebdo - CC BY-NC 2.0 (flickr.com/force-ouvriere)

Quelques six-cents agents de la mairie de Paris se sont rassemblés ce jeudi 15 octobre en matinée devant l’hôtel de ville à l’appel de sept syndicats dont FO.

Pour la première fois depuis 2009, tous les syndicats de la ville appelaient à cette journée d’actions visant à revendiquer une hausse des rémunérations. Les personnels de la mairie (50 000 agents) - qui étaient en grève ce même jour et font par ailleurs circuler une pétition dans les services - protestent en effet contre l’insuffisance des taux de promotions (promus-promouvables).

Or, ces promotions permettent aux agents de progresser dans la carrière et donc d’obtenir une meilleure rémunération. Cela est d’autant plus important que le point d’indice (base de calcul des traitements/salaires indiciaires de fonctionnaires) est gelé dans la fonction publique depuis 2010 rappellent les syndicats.

F. Blanc / FO Hebdo - CC BY-NC 2.0 (flickr.com/force-ouvriere)

Au sein de la mairie de Paris qui compte 100 corps (secteurs professionnels) de fonctionnaires, toutes les catégories (A, B et C) sont concernées par cette difficulté des promotions. Or « la mairie ne fait aucune annonce permettant de penser qu’elle a pris en compte budgétairement une amélioration des promotions pour 2016-2018 » souligne le syndicat FO qui demande un taux de 100% de promotions dans le cadre des négociations en cours.

Examinés tous les trois ans, ces taux de promotion sont fixés par le maire via un arrêté. Pour l’instant explique Christian Duffy pour le syndicat FO la mairie ne semble envisager une hausse des possibilités de promotions que pour les agents se situant au bas des grilles indiciaires. Par ailleurs souligne FO reçu ce matin 15 octobre avec les autres organisations par un représentant du maire, « la ville voudrait introduire un critère de mérite dans le cadre de la promotion, ce que tous les syndicats refusent ».

La mobilisation syndicale va se poursuivre annonçait FO en milieu de journée.

A propos de cet article

Sur l’auteur

Valérie Forgeront

Journaliste à FO Hebdo

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément