Encore un Projet de loi de finances (PLF) d’austérité

Communiqué de Force Ouvrière par Pascal Pavageau

En poursuivant et renforçant la rigueur budgétaire pour viser une baisse artificielle du déficit public selon une vision idéologique et en y ajoutant une réduction du rendement de l’impôt sur le revenu pour des raisons politiciennes, le PLF 2016 fragilise encore les services publics de la République et accroît la suppression de missions et prestations publiques et sociales.

Afin de financer le pacte de responsabilité et ses 41 milliards d’aides publiques aux entreprises sans contreparties ni effet sur l’emploi, les 50 milliards d’économies publiques imposées sur 2015/2017 vont pour 2016 peser à hauteur de 16 milliards sur les services publics et sociaux.

Pourtant, les conséquences de 18 milliards de réductions budgétaires en 2015 sont déjà très concrètes : les effets de la rigueur sur l’emploi local sont dévastateurs, les inégalités et la paupérisation explosent et les suppressions des services publics et sociaux de proximité n’ont jamais été aussi importantes.

Ce projet de budget est de plus injuste fiscalement : il réduit encore un peu plus le poids du seul impôt progressif dans le système fiscal tout en augmentant la fiscalité injuste sur la consommation et celle environnementale. D’une certaine manière, ce qui est « donné » à quelques ménages sous forme de baisse d’impôt sur le revenu est repris à tous via la baisse des dépenses d’interventions publiques qui regroupent les dépenses sociales et les dépenses liées au logement par exemple.

Pour Force Ouvrière, comme le PLFSS, ce PLF est à nouveau un budget d’austérité. Comme les précédents, ils viennent affaiblir la République, et sont suicidaires socialement, économiquement et démocratiquement.

Pascal Pavageau Ex-Secrétaire général de Force Ouvrière

Les derniers communiqués Tous les communiqués

FO dénonce la mise en place d’un reste à charge pour l’utilisation du CPF annoncée par l’exécutif

Communiqués de FO par MICHEL BEAUGAS, Secteur Emploi - Assurance chômage - Formation professionnelle -

Depuis novembre 2022, l’exécutif oscille entre son désir de limiter les dépenses faites en matière de formation professionnelle continue et celui de conserver l’image du compte personnel de formation (CPF). Ainsi, il n’a cessé de faire planer la menace d’un reste à charge aux salariés dans le (...)

8 mars, journée internationale des droits des femmes - Exigeons l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes !

Communiqués de FO par Béatrice Clicq, Secteur Égalité professionnelle

Alors que le rapport du Haut Conseil à l’Egalité (HCE) sur le sexisme alerte sur un risque de régression des droits des femmes, ce 8 mars 2024 doit être l’occasion de rappeler que l’égalité entre les femmes et les hommes est un principe constitutionnel qui doit se concrétiser, dans la vie de (...)