Énergies : FO maintient sa quatrième position dans les IEG

InFO militante par Elie Hiesse, L’Info Militante

© F. BLANC

Très scrutées, après des mois où les industries électriques et gazières (IEG) ont marqué l’actualité, les élections professionnelles dans les comités sociaux et économiques ont confirmé la quatrième place de FO au niveau de la branche, avec 16,45 % de représentativité recalculée.

Il faudra continuer à compter sur FO-Énergie dans le dialogue social de la branche des IEG, commente Serge Gianorsi, secrétaire fédéral chargé de la communication chez FO-Énergie et Mines. Particulièrement scrutées, après des mois où le secteur a marqué l’actualité, les élections professionnelles, qui ont eu lieu du 6 au 13 novembre dans 86 comités sociaux et économiques, ont confirmé la quatrième place de FO, avec 16,45 % de représentativité recalculée (les résultats des organisations non représentatives étant soustraits, NDLR) en légère hausse (+ 0,33 %). Si les résultats restent à consolider (quatorze n’ont pas été transmis et une élection a été reportée), cela ne changera pas le visage de la représentativité de branche, précise le militant FO. À ce jour, plus de 99 % des inscrits se sont exprimés.

Notable, la participation dans les plus importantes entreprises est en nette hausse. Les salariés se sont fortement mobilisés, souligne Serge Gianorsi. Avec de belles progressions pour les équipes FO.

FO premier syndicat chez Engie SA

Chez Engie SA, FO enregistre une hausse de 10 % et devient le premier syndicat, à 40,67 %. Chez EDF SA, où FO maintient sa quatrième place (avec 15,33 %), le syndicat gagne la deuxième position au CNPE du Tricastin dans la Drôme avec 29,54 % (+ 8,94 %), ainsi qu’au CNPE de Golfech dans le Tarn-et-Garonne avec 18,36 % (+ 7,42 %). Chez EDF commerce, elle progresse de 4,60 % et dépasse les 33 % : En trois élections, les équipes FO y ont gagné plus de 15 points, rappelle Serge Gianorsi. Belle progression encore au CNPE de Chooz dans les Ardennes et chez EDF Hydro Alpes, où FO devient représentative, respectivement à 20,41 % et 15,09 % (+ 11,25 %).  Chez Chooz, l’équipe FO a remporté 19 points depuis 2019, souligne le militant. À la centrale de Gravelines (Nord), FO reste le premier syndicat, à 39,20 %. Toujours notable, chez Enedis FO devient la première organisation sur les CSE Languedoc-Roussillon et Provence-Alpes du Sud. Enfin, chez Électricité de Strasbourg, elle gagne la première place à 41,72 % (+ 5,45 %).

Elie Hiesse Journaliste à L’inFO militante

L’Info Militante

Sur le même sujet

Retraites : objectif, faire plier le gouvernement

InFO militante par Ariane Dupré, L’Info Militante

Malgré le sérieux coup de semonce de la journée intersyndicale du 19 janvier, le gouvernement reste, pour l’instant, déterminé à réformer les retraites. Et maintient son calendrier sur le mode du pas de charge. Présenté en Conseil des ministres le 23 janvier, le texte, via un projet de loi de (...)

Non à la découpe d’EDF

Service Public par Énergie et Mines

La presse spécule régulièrement et, en dernier lieu, le Canard Enchaîné d’aujourd’hui, sur la volonté du président de la République de couper EDF en trois morceaux, en isolant le nucléaire du reste de l’entreprise.