Esprit d’équipe chez McDonald’s

Portrait par Clarisse Josselin

L’équipe FO du restaurant McDonald’s de l’Isle-Adam se bat surtout pour obtenir des avancées au niveau de l’entreprise. © F. BLANC

Les deux Nathalie, Tahar et Mathieu sont élus FO dans le restaurant McDonald’s de l’Isle-Adam (Val-d’Oise). Ils se battent actuellement pour améliorer la rémunération dominicale.

Dix-neuf ans, dix-huit ans, quinze ans, sept ans… Ce qui frappe, c’est l’ancienneté des élus FO dans ce restaurant intégré au groupe et employant 68 personnes. « McDo, ce ne sont pas que des petits boulots, pour la plupart on est effectivement rentrés comme équipiers pour préparer les commandes mais on a tous évolué en interne », précise Nathalie Drouard, 35 ans, déléguée syndicale et aujourd’hui assistante du personnel.

Mathieu Marty, 33 ans, est chargé des formations. Nathalie Sibi, 33 ans, est manager. Quant à Tahar Boudjellal, 58 ans, il est responsable de la maintenance et élu au CHSCT.

Le travail du dimanche payé double

Nathalie Drouard a adhéré il y a sept ans à FO, majoritaire dans trois des quatre entités d’Île-de-France. « C’est un syndicat constructif qui défend les intérêts des salariés et non ses intérêts personnels », explique-t-elle. Nathalie Sibi évoque pour sa part « des valeurs partagées avec les membres de l’équipe ».

« Au niveau local, ça se passe plutôt bien, on se bat surtout pour améliorer les choses au niveau de l’entreprise », poursuivent les élus. S’ils ont signé le dernier accord NAO sur les salaires, ils revendiquent que le travail du dimanche soit payé double, un combat qu’ils promettent « acharné ». « Une grosse partie des salariés travaillent le week-end et en horaires décalés et n’ont pas de compensation », déplore Nathalie Drouard. 

Clarisse Josselin Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

La FGTA-FO soutient les salariés de MC Donald’s à Marseille

Emploi et Salaires par FGTA-FO

Suite à l’annonce par Mc Donald’s de racheter les 10% du franchisé des trois restaurants : Sainte-Marthe, porte d’Aix et Vitrolles, puis de les revendre à un nouveau franchisé, les 200 salariés de ces trois restaurants, en grève depuis lundi 18 août, demandent à la direction l’ouverture de négociations (...)

Marseille : les salariés mobilisés pour sauver leur McDo et leur dignité

Emploi et Salaires par Clarisse Josselin

Depuis trois mois, les salariés d’un McDonald’s de Marseille se battent pour empêcher la fermeture du restaurant. Si le propriétaire évoque des pertes financières, les syndicats dont FO dénoncent un plan social déguisé et la volonté de mettre fin à un bastion syndical. Le dossier de cession sera examiné par la justice le 3 septembre.