Alerte :
Du 30 mai au 3 juin 2022 : XXVe Congrès confédéral à Rouen

Etats-Unis : ouverture de négociations dans l’industrie automobile

La lettre électronique @ ctualités Europe international n°29 – août 2015

Le 14 juillet, des négociations se sont ouvertes à Detroit (Michigan) entre le syndicat UAW et les directions des « Big Three » (FCA, Ford et General Motors) de l’industrie automobile américaine. Les accords actuels qui avaient été signés pour une durée de quatre ans arrivent à leur terme le 14 septembre prochain.

L’accord précédent avait été marqué par de fortes concessions salariales de la part des travailleurs dans un secteur automobile touché de plein fouet par la crise. Pour le président de UAW, Dennis Williams, les travailleurs ont fait beaucoup de sacrifices. Maintenant que les perspectives sont plus favorables, leurs efforts doivent être récompensés. FCA a créé 10 000 emplois depuis les dernières négociations et réalisé un profit de 3,5 milliards de dollars l’an dernier.

Il s’agit notamment de réduire l’écart de rémunération entre les nouveaux salariés embauchés par l’entreprise et les plus anciens. Une grille salariale à deux vitesses avait été établie dans l’accord de 2008, reconduite en 2011 : les derniers embauchés sont rémunérés 19 dollars de l’heure contre 28 dollars pour les salariés embauchés avant 2008.

Sur le même sujet

Trump sévit aussi contre les travailleurs américains

Interview par Evelyne Salamero

Si l’on entend beaucoup parler de Trump sur la scène internationale, sa politique fait aussi des dégâts à l’intérieur des États-Unis. Richard Trumka, président de la centrale syndicale AFL-CIO, dresse ici un état des lieux du point de vue de la situation des travailleurs.