Eurodif/Bouchara cède des magasins et ses salariés

Emploi et Salaires par Employés et Cadres

© Frederic MAIGROT/REA

Communiqué de la FEC - Section fédérale du Commerce & VRP FO

Lors du Comité d’Entreprise du 4 décembre 2018, la direction d’Eurodif/Bouchara a annoncé la cession de sept de ces magasins (Niort, La Roche-sur-Yon, Herblay, Le Mans, Saint-Brieuc et Cholet) ceci intervient après la fermeture des magasins de Saint-Nazaire, de Maurepas, de Paris Lingerie et de Flers.

Où vont-ils s’arrêter ?

Ces projets découlent des mauvaises stratégies misent en place par la direction générale depuis de nombreuses années. D’ailleurs, notre Section FO de chez Eurodif/Bouchara n’a eu de cesse de dénoncer ces dernières régulièrement. Nous n’avons pas été entendus et aujourd’hui les salariés en paient les conséquences.

Ces décisions de fermetures et de cessions de magasins sont réalisées au détriment des salariés qui n’ont pas d’autre choix que d’être transférés dans d’autres enseignes avec des avantages sociaux moindre ou de se retrouver au chômage.

Aujourd’hui, comble de l’ironie, la direction cherche à rendre les élus FO responsables de sa mauvaise stratégie et de son incapacité à tenir ses engagements auprès des actionnaires qui eux veulent conserver leurs dividendes.

La Section fédérale du Commerce et VRP FO et la Section Syndicale FO de chez Eurodif/Bouchara continueront à dénoncer les mauvaises stratégies de la direction générale et à soutenir l’ensemble des salariés.

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

Mouvements chez GO Sport

Commerce par Employés et Cadres

Le groupe GO Sport se sépare de ses magasins Courir pour 283 millions d’euros et s’offre les services du cabinet Prospheres, spécialiste du redressement d’entreprises en difficultés…

Le Groupe Go Sport se sépare de Courir

Commerce par Employés et Cadres

La presse en parlait cet été, la direction du groupe Go Sport vient de le confirmer après avoir méprisé cette information, il y a bien un projet de vente de l’enseigne Courir pour une somme d’environ 283 millions d’euros.

Commerce et banque : FO condamne des licenciements boursiers en cascade

Emploi et salaires par Clarisse Josselin

En amont de la manifestation contre le projet de réforme des retraites, la fédération des employés et cadres FEC-FO a organisé le 21 septembre une conférence de presse pour dénoncer les licenciements boursiers en cascade dans les secteurs du commerce et des banques. Des représentants des salariés de Conforama et Castorama ont apporté leur témoignage.