[Exposition] « EtreS au travail » : un tour du monde en 80 photos

Culture par Michel Pourcelot

A l’occasion du centenaire de l’Organisation internationale du travail, l’OIT, sont présentées des photographies représentant des travailleurs à l’œuvre.

Le travail, ou plutôt le travailleur, est au vif du sujet : 80 photos par une trentaine de photographes représentant hommes et femmes en pleine activité dans 38 secteurs d’activité et 57 métiers sur quatre continents. Mais plus qu’un panorama se voulant exhaustif, cette exposition, comme l’indique son titre, se focalise sur l’être au travail, son rapport au monde et à l’outil. Facilement et gratuitement accessibles puisqu’accrochées aux grilles du jardin du Luxembourg, le long de la rue de Médicis, ces photos, dont beaucoup issues de la prestigieuse agence photo Magnum, sont chacune accompagnée d’un petit commentaire. Ces quelques lignes, ont été confiées, avec plus ou moins de bonheur, à des « experts en sciences humaines et sociales », voire des ergonomes.

L’ouvrage des midinettes…

Parmi ceux sortant du lot, l’économiste Philippe Askenazy, directeur de recherches au CNRS, ramène au sujet en rappelant, sous une photo de petites mains d’une grande maison de couture à l’ouvrage, la grève des « midinettes » (soit les jeunes couturières déjeunant, ou faisant dînette, à midi sur les bancs publics), qui entrent en en grève, envahissent les Champs-Élysées. Ainsi la mobilisation féminine gagne les usines de guerre. Le patronat concède un franc et la loi du 11 juin consacre la semaine anglaise (et le fameux « week-end »), puis la création de l’OIT s’inscrit dans des luttes perpétuées et amplifiées par les travailleuses chez les belligérants en affirmant qu’une paix universelle et durable ne peut être fondée que sur la base de la justice sociale.

Cette exposition réactualise d’ailleurs cet extrait de la Déclaration de Philadelphie de 1944, concernant les buts et objectifs de l’Organisation Internationale du Travail : Tous les êtres humains, quels que soient leur race, leur croyance ou leur sexe, ont le droit de poursuivre leur progrès matériel et leur développement spirituel dans la liberté et la dignité, dans la sécurité économique et avec des chances égales.

 

« EtreS au travail », exposition conçue par l’association Lumières sur le Travail, en partenariat avec l’OIT.
Jusqu’au 14 juillet 2019, sur les grilles du Jardin du Luxembourg, rue de Médicis, 75006 Paris. Gratuit.

Michel Pourcelot Journaliste

Sur le même sujet

Quelles sont les durées maximales de travail ?

Durée du travail/Horaires/Pause/Astreintes

La durée du travail ne peut excéder 10 heures par jour , ni 48 heures par semaine , ni 44 heures en moyenne sur 12 semaines consécutives (cette moyenne pouvant aller jusqu’à 46 heures).
Ces durées doivent être combinées avec les repos obligatoires : soit 11 heures consécutives entre 2 jours de (...)

L’origine des demandeurs d’emploi source de discrimination

Baromètre par Françoise Lambert

Un demandeur d’emploi sur trois déclare avoir été victime d’une discrimination à l’embauche quelle que soit son origine, selon une enquête du Défenseur des droits et de l’Organisation internationale du travail. L’origine extra-européenne est un facteur important de cette discrimination.
Lors de leur (...)

COP 21 : Copie blanche ce vendredi soir !

International par Evelyne Salamero

Malgré une longue nuit de négociations entre les 195 pays représentés à la Conférence mondiale sur le climat, la présidence française n’a pas été en mesure de présenter comme prévu un projet d’accord ce vendredi 11 décembre au matin.

Le chômage va continuer d’augmenter alerte l’OIT

Monde par Evelyne Salamero

La planète devrait compter 3,4 millions chômeurs de plus en 2017, selon l’Organisation internationale du travail, qui souligne une situation particulièrement grave en Amérique latine et en Afrique subsaharienne. Dans les pays développés, où une légère baisse du taux global est à prévoir, le chômage de longue durée reste néanmoins très élevé, voire augmente en Europe.