[Expo] Picasso et l’ivresse picturale

Culture par Christophe Chiclet, L’Info Militante

© 1960 by Keystone Pictures USA/ZUMA/REA

La Cité du Vin à Bordeaux organise une grande exposition sur Picasso et ses diverses représentations du vin et des alcools. À voir sans modération (1).

Qui mieux que la Cité du Vin sur les bords de la Garonne à Bordeaux pouvait organiser une exposition sur la place du vin et des alcools dans l’ensemble de la carrière du génie, où se mêlent ivresse de la vie, ivresse des sens et ivresse des formes. Il s’agit d’ailleurs d’une première mondiale sur cette thématique. La citée-musée du vin a été inaugurée en 2016 et chaque année, elle présente une grande exposition artistique temporaire. « Picasso, l’effervescence des formes » est la cinquième. Elle a pu voir le jour grâce à la collaboration du Musée national Picasso-Paris, du Musée Picasso de Barcelone et des collectionneurs privés. Le commissaire scientifique est Stéphane Guégan, historien, éditeur, critique d’art.

Les artistes ont toujours été des adorateurs de Bacchus et de la divine bouteille. Beaucoup en ont usé, voire abusé. Certains en sont même morts. Souvent, ils ont partagé nombre de bouteilles de vin, mais aussi la « Fée verte » et autres spiritueux exotiques avec leurs amis poètes et écrivains.

L’exposition et ses richesses

Marion Eybert, responsable des projets muséographiques de la Cité du Vin explique : « Grâce à la participation de nombreux musées français et espagnols et des collectionneurs privés, nous proposons une exposition totalement inédite. Elle révèle la profusion des évocations symboliques ou formelles du vin et des alcools dans les œuvres de Picasso et la créativité hors-norme de leur auteur que l’on ne saurait réduire à un seul style ou support ».

Plus de 80 œuvres sont présentées : peintures, dessins, céramiques et sculptures. Les tableaux représentent des cafés avec ou sans terrasses, des buveurs, des verres, des bouteilles dans ses natures mortes et sa période cubiste. Avec souvent une évocation de la mythologie gréco-romaine chère au peintre.

Le parcours chrono-thématique se divise en cinq sections, en plus des œuvres, agrémenté de reproductions photographiques de Picasso, des repères chronologiques didactiques, affiches, des bouteilles et des archives audio. Deux sections mettent en avant sur cette thématique les relations entre Picasso et les poètes Guillaume Apollinaire et Paul Éluard, les peintres cubistes Juan Gris, Georges Braque, ainsi qu’Erro, pionnier de la figuration narrative et le peintre congolais Chéri Samba. Santé et à la nôtre !

(1) « Picasso, l’effervescence des formes », 15 avril-28 août 2022, Cité du Vin, 134 quai de Bacalan, Bordeaux. Tous les jours de 10h à 19h. Tarif : 10€, informations : 05 56 16 20 20, www.laciteduvin.com

Christophe Chiclet Journaliste à L’inFO militante

L’Info Militante