Culture

[Exposition] Rouge : art, propagande et Perlimpinpin au pays des soviets

, Michel Pourcelot

Recommander cette page

Vie, mort et passion de l’art de la révolution russe, momifié et converti en instrument de propagande au service de la dictature stalinienne. Au Grand Palais, à Paris, du 20 mars au 1er juillet 2019.

Soviets, combien d’œuvres en votre nom ? Nul ne sait, mais déjà plus de 400 sont présentées à l’exposition « Rouge. Art et utopie au pays des Soviets », organisée au Grand Palais à Paris, du 20 mars au 1er juillet 2019. Pour la plupart jamais montrées en France, elles appartiennent aux domaines de la peinture, de la sculpture, de l’architecture, de la photographie, du cinéma et du design. Suivant un ordre chronologique, de 1917 à 1953, l’exposition se découpe suivant deux grandes périodes artistico-politiques : d’abord les années 1920, où coexistent différents groupes artistiques à l’origine d’avant-gardes fécondes, puis les années 1930 et 1940, où le rouge vire mal et se forgent les fers d’un dogme esthétique officiel, le réalisme socialiste.

Syndicats uniques d’artistes

Cette figuration réaliste, souvent peu conforme à la réalité, vaudra par la suite à l’art abstrait d’être discrètement soutenu par les États-Unis. La bonne application de cette doctrine du réalisme « made in URSS » sera contrôlée d’une maison de fer par le Parti via le corset de syndicats uniques d’artistes, institués après la suppression, vers 1932, de tous les mouvements et groupements artistiques. Marquer son opposition conduisait généralement à la prison, la folie ou la mort, voire les trois.

 

« Rouge, Art et utopie au pays des Soviets », exposition présentée du 20 mars au 1er juillet 2019, au Grand Palais, Galeries nationales, 3, avenue du Général Eisenhower 75008 Paris. Site web : https://www.grandpalais.fr/fr
Horaires : Du lundi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche de 10h à 20h. Mercredi de 10h à 22h. Fermeture hebdomadaire le mardi. Fermeture exceptionnelle le mercredi 1er mai. Nuit des musées le samedi 18 mai 2019 : gratuit à partir de 20h le (entrée jusqu’à minuit - fermeture à 1h). Tarifs à partir de 10 € ou gratuit (moins de 16 ans, bénéficiaire du RSA, etc.)