Face au coronavirus, l’urgence n’est pas la retraite par points

Communiqué intersyndical

Article publié dans le cadre de la campagne Réforme des retraites, FO dit stop !

Le développement du coronavirus génère une situation d’urgence sanitaire. Les consignes générales pour limiter la propagation du virus, prévoient notamment l’interdiction des rassemblements de plus de 1 000 personnes mais, a priori autorise des manifestations. Cela va avoir un impact indéniable sur l’exercice des droits démocratiques fondamentaux : nombre de personnes vont éviter de participer dans les semaines à venir à toute initiative publique.

Dans ce contexte exceptionnel, l’urgence est bien d’endiguer le coronavirus et non pas le passage en force de la réforme des retraites par points, c’est pourquoi les organisations syndicales demandent la suspension du processus législatif.

Tous les articles de la campagne

Retraites - Yves Veyrier, Secrétaire général de FO : « on ne laissera pas détourner l’attention" par la conférence sur le financement »

Boursorama le 29 janvier 2020 par Yves Veyrier

« "On ne laissera pas détourner l’attention du système universel de retraite par points par cette conférence" : Yves Veyrier, secrétaire général de FO, est à nouveau dans la rue pour la huitième journée nationale interprofessionnelle de mobilisation contre la réforme des retraites. » Boursorama

5 décembre : la parole est aux manifestants

Retraite par  Valérie Forgeront

En grève et en manifestation. Ils étaient au moins 800 000 dans les rues le 5 décembre pour clamer dans plus de 245 villes leur opposition au projet de système de retraites par points du gouvernement. Et ce chiffre de 800 000 (selon le ministère de l’Intérieur) ne tient pas compte des grévistes, encore bien plus nombreux, qui n’ont pas défilé.