Familles monoparentales : à 80% des femmes

Le chiffre par  Michel Pourcelot

Dans 80% des familles monoparentales, c’est une femme que l’on trouve comme parent, selon des chiffres de l’Insee, publiés en 2016. Il monterait même à 83,6% selon le journal Le Monde du 19 mars 2019. Ces données ont été remises en lumière à l’occasion de la dernière Journée internationale des droits de la Femme et de la publication des récentes études de l’Insee sur les familles monoparentales, situation qui concerne 23% des familles françaises, soit près d’une sur quatre, en 2014, et quelque trois millions d’enfants.

Précarité et pauvreté

L’inégalité de revenus femmes-hommes contribue grandement aux difficultés économiques rencontrées par ces familles monoparentales dont une femme est le parent : 34,8% des personnes vivant sous le seuil de pauvreté en 2016 appartiennent à cette catégorie contre 6 à 7% pour les mères vivant en couple, toujours selon l’Insee. Les monoparents sont deux fois plus touchés par le chômage (25 % contre 12 % pour les parents vivant en couple) et sont plus employés à temps partiel, (30 % des monoparents qui travaillent). Au total, seul 45 % des monoparents occupent un emploi à temps complet, soit 19 points de moins que les parents en couple.

 Michel Pourcelot Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Santé dégradée des femmes précaires : pour FO, les politiques menées ces dernières années ont une part de responsabilité !

Communiqué de FO par Anne Baltazar

Selon un rapport récent du Haut Conseil à l’égalité (HCE) intitulé « La santé et l’accès aux soins : Une urgence pour les femmes en situation de précarité », les femmes en situation de précarité (occupant des emplois à temps partiel, non qualifiés, avec des contrats instables, une pression temporelle,…) sont fortement touchées par les maladies professionnelles, les accidents de travail et de trajet.

Le chiffre aujourd’hui : 20 euros

Inde par  Michel Pourcelot

Au moins douze femmes sont décédées et plusieurs hospitalisées, certaines dans un état grave, sur les quelque 80 opérées en cinq heures et rémunérées 20 euros, dans l’État de Chhattisgarh, en Inde, le 9 novembre dernier, dans le cadre d’une stérilisation de masse, une méthode de contrôle de la natalité (...)