Faut-il être européen pour gagner le Tour ?

Le Tour en questions

Article publié dans le cadre de la campagne Tour de France 2015

Un Italien, Vincenzo Nibali, en 2014 ; deux Britanniques, Christopher Froome et Bradley Wiggins, les deux années précédentes... Un rapide coup d’oeil dans le palmarès du Tour permet de constater qu’il vaut mieux être européen pour gagner la Grande Boucle. D’ailleurs, les chiffres viennent confirmer cette impression : 36 succès pour la France, 18 pour la Belgique, 12 pour l’Espagne, 10 pour l’Italie… En fait, en 101 éditions il n’y a que quatre Tours qui ont échappé à un coureur du Vieux continent ! C’est Greg LeMond, en 1986, qui a montré la voie, après 72 éditions remportées par des Européens. L’Américain a récidivé en 1989 et en 1990. Puis il a vu son compatriote Lance Armstrong remporter 7 éditions d’affilée, de 1999 à 2005, avant de toutes les perdre après ses aveux de dopage... Enfin, en 2011, l’Australie a succédé à l’Amérique avec la victoire de Cadel Evans.

Plus dans la campagne Tour de France 2015
Tous les articles de la campagne

Le Tour de A à Z : Paris

Tour de France 2015

102 éditions, 102 arrivées à Paris : la capitale de la France est aussi celle du Tour, qui lui rend systématiquement visite. Depuis 1975, la Grande Boucle s’achève sur les Champs-Élysées, au terme d’une dernière étape sans autre enjeu sportif que de connaître le nom du sprinteur qui lèvera les bras sur la (...)

Le Tour de A à Z : Utrecht

Tour de France 2015

La quatrième ville des Pays-Bas accueille pour la première fois le Tour à l’occasion du Grand départ de cette édition 2015, en l’occurrence un contre-la-montre individuel de 14 kilomètres dessiné dans ses rues. Cette 1re étape fera donc déjà des écarts entre les principaux candidats à un bon classement (...)

Combien y a-t-il de villes-étapes inédites sur le Tour 2015 ?

Le Tour en questions

Chaque année, le Tour vient rendre visite à de nouvelles contrées, de nouvelles villes-étapes, ravies de pouvoir elles aussi participer à la grand-messe de juillet. Cette année, elles sont six à avoir ce privilège. Deux d’entres elles sont aux Pays-Bas : d’abord Utrecht elle-même, qui accueille pour la (...)

Le Tour de A à Z : Wiggins

Tour de France 2015

Le champion britannique restera à jamais le premier sujet de sa Majesté à avoir remporté le Tour de France, en 2012. Trois ans plus tard, sa vie a bien changé : Sir Bradley a pris sa retraite sur route pour revenir à ses premières amours, la piste, en vue des JO de Rio en 2016. Et au rayon des cadors (...)