Fédération des Services Publics et des Services de Santé FO : Pour la généralisation de la grève !

Service Public par Services publics et de Santé

© Stephane AUDRAS/REA

Communiqué de la Fédération des Services Publics et des Services de Santé FO

La Fédération des Services Publics et des Services de Santé FO soutient l’ensemble de ses syndicats et tous les agents qui aujourd’hui sont en grève, pour obtenir satisfaction concernant leurs revendications.

Au-delà des services d’urgences, d’autres secteurs hospitaliers et médico-sociaux sont dans la grève et l’action. Les Ehpad et les services de soins à domicile sont, depuis le 23 septembre dernier, à l’appel de notre Fédération, en grève reconductible sur la base de leurs revendications.

Dans quelques jours le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) sera présenté par le gouvernement. Celui-ci déterminera les moyens financiers alloués pour 2020 pour les hôpitaux et le secteur médico-social.

Les premières indications nous montrent que le gouvernement n’a pas pris la mesure de l’état de déliquescence de nos structures et des revendications légitimes des agents.

La Fédération appelle tous ses syndicats à organiser des assemblées générales et partout où cela est possible elle les invite à se rapprocher des autres organisations syndicales, afin de généraliser la grève et d’éviter les journées « saute-mouton ».

Services publics et de Santé Secrétaire général

Sur le même sujet

Retraites - Renforcer et élargir dès maintenant la mobilisation !

Communiqué de FO par Yves Veyrier

La confédération réunissait ce jour l’ensemble de ses fédérations nationales de tous les secteurs d’activité : métallurgie, automobile, aéronautique, chimie, raffineries, pharmacie, textile, agro-alimentaire, grande distribution, restauration, agriculture, commerce, services à la personne, banque, (...)

FO prépare un appel à la mobilisation nationale en mars

Hôpital par Clarisse Josselin

Un plan gouvernemental censé améliorer la qualité de vie au travail à l’hôpital a été présenté le 5 décembre. Rien ne change sur le fond, l’étranglement budgétaire et les suppressions de postes étant maintenus. Les fédérations de la Santé FO, SUD et CGT préparent une manifestation nationale en mars.