Fédération des Transports et de la Logistique FO/UNCP : Conflit loi Travail

Emploi et Salaires par Transports et logistique

Article publié dans le Dossier Loi Travail

Comme nous l’avons indiqué à la CGT Transports en intersyndicale en date du 29 avril, à nos syndicats et à l’ensemble des médias : la Fédération des Transports et de la Logistique FO/UNCP demande à l’ensemble de ses structures syndicales de suspendre toutes les actions en cours ce vendredi 20 mai à midi.

Chaque structure étant libre et indépendante, cette décision ne pourra être prise qu’après une AG de nos adhérents.

Suspendre ne veut en aucun cas dire « arrêt des grèves et manifestations contre la loi travail ». L’objectif de la Fédération reste le « retrait de la loi travail, non à l’inversion de la hiérarchie des normes, non aux heures sup à 10% ». D’ailleurs, la Fédération FO des Transports s’inscrit totalement dans la déclaration de la Commission Exécutive Confédérale du 19 mai pour une manifestation nationale à Paris début juin avec appel à la grève.

Le congrès de la Fédération des Transports et de la Logistique qui se déroulera à Canet en Roussillon du 25 au 27 mai aura à prendre toutes les décisions utiles et nécessaires aux modalités d’actions pendant l’Euro de Foot 2016.

Aux employeurs qui nous disent que les routiers ne seront pas impactés par la loi travail, nous répondons que cela est FAUX. La loi de 2008 permet d’abaisser les taux HS à 10% sauf s’il existe un accord de branche, ce qui est le cas avec l’accord conventionnel de 2002. La loi El Khomri inverse la hiérarchie, donc l’accord d’entreprise prendra le pas sur la CCNTR. A FO Transports, nous proposons de supprimer l’article 2 de la loi travail si comme le disent les employeurs « nous n’allons pas l’utiliser ».

A Monsieur Valls, Premier ministre qui raconte partout que FO et la CGT sont minoritaires chez les routiers et que la CFDT est majoritaire, voici les chiffres du Ministère du Travail, donc non contestables sur la représentativité IDCC 16 : FO 22,79%/ CGT 26, 81% donc 49,60% les 2 OS réunies. CFDT 32,57% donc pas 50% ! CFTC 13,05%. Les deux « réformiste » réunissent 45,62%, toujours pas les 50% et moins que FO et CGT réunis. Nous ne comptabiliserons pas les cadres de la CGC car eux « ne tiennent pas le manche ou le bout de bois comme on dit chez les routiers », mais pour la bonne information du Premier ministre, CGC 4,78%.

La Fédération des Transports et de la Logistique FO/UNCP tient à remercier les salariés, les militants, les adhérents qui se sont mobilisés pendant cette semaine d’action comme prévue initialement.

Le congrès donnera la feuille de route pour reprendre la lutte contre « la loi travail ».

Transports et logistique Secrétaire général

Plus dans le Dossier Loi Travail
Tous les articles du dossier

Les annonces de Matignon répondent à certaines préoccupations des jeunes sans remettre en cause la loi Travail

Jeunes par Nadia Djabali

Face à la mobilisation des jeunes, avec les syndicats de salariés (FO, CGT, FSU et Solidaires) contre la loi Travail, le premier ministre recevait ce lundi les syndicats d’étudiants et lycéens. Les mesures annoncées à cette occasion représentent entre 400 et 500 millions d’euros par an mais ne lèvent pas les désaccords sur la loi Travail.

Les organisations syndicales s’adressent aux députés

Dossier Loi Travail par Yves Veyrier

Une lettre commune des syndicats opposés à la loi Travail est remise directement aux députés.
Dénonçant à nouveau le manque de concertation, elle met l’accent sur les conséquences de la « rupture dans l’articulation entre les normes, rendant la loi bien plus supplétive qu’impérative ». En effet, la loi (...)