Fermeture de Ford Blanquefort : des méthodes de patrons voyous !

Emploi par Métaux

Usine Ford de Blanquefort. © Sébastien ORTOLA/REA

Communiqué de FO Métaux

L’annonce de la fermeture du site Ford de Blanquefort est tombée hier et elle fait mal !

Elle fait mal pour les 850 salariés condamnés devant cette décision scandaleuse, méprisable, révoltante, et exclusivement capitalistique, prise par les patrons voyous du constructeur américain, qui a su profiter en 2015 des 25 millions d’euros de subventions publiques.

La lâcheté et la défection de Ford ne feront jamais baisser les bras à nos militants FO, qui se sont battus et continueront de se battre pour les salariés et leurs emplois.

Des solutions existent ! Nos délégués travaillent sans relâche depuis des mois, soutenus activement par l’État et la Région, sur l’offre sérieuse du repreneur belge Punch. Un accord avait d’ailleurs été trouvé le mardi 11 décembre.

La Fédération FO de la métallurgie interviendra à tous les niveaux, auprès du gouvernement, des instances internationales, pour que Ford revoit sa décision et accepte l’offre de reprise de la S Punch. Il faut tout mettre en oeuvre, y compris des recours juridiques, pour éviter ce funeste plan social pour les salariés et leurs familles.

Métaux Secrétaire général

Sur le même sujet

Ford Blanquefort : un coup de massue pour les salariés

Emploi et Salaires par Valérie Forgeront

L’annonce est tombée lors du comité central d’entreprise qui se tenait le 13 décembre. La direction de Ford Aquitaine Industries (FAI) rejette le plan de reprise de son site de Blanquefort en Gironde par le seul repreneur déclaré, le groupe franco-belge Punch. Sans retour sur cette décision, cela signifie le licenciement de 850 salariés.

Ford Blanquefort : le cynisme jusqu’au bout ?

Revue de presse par Christophe Chiclet

Six semaines avant l’échéance prévue, la direction du site Ford de Blanquefort en Gironde a définitivement fermé l’usine, cela en pleines vacances et en catimini. Et sans prévenir ni les salariés, ni les pouvoirs publics. Aperçus dans la presse.