Fermetures chez Brico Dépôt : pour FO c’est non !

Emploi et Salaires par Employés et Cadres

© Pierre GLEIZES/REA

Communiqué de la FEC-FO - Section fédérale du Commerce & VRP

Victimes d’un projet d’actionnaires mal intentionnés et toujours plus avides de profits, les salariés de Brico Dépôt sont impactés par le plan social de la société Kingfisher, comme leurs collègues de Castorama.

Force Ouvrière a été force de propositions afin d’accompagner au mieux les salariés touchés par le PSE et améliorer les conditions de leurs départs.

Pour autant ! Force Ouvrière ne cautionne pas le prétendu motif économique de fermetures des Dépôts de Flins et Calais et ne sera pas signataire !

Force Ouvrière rappelle son opposition ferme à ces « accords » qui privent les salariés de leurs emplois au simple bénéfice des actionnaires qui font payer leurs erreurs de gestion à la collectivité !

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

Castorama : FO ne signe pas le plan social

Emploi et salaires par Clarisse Josselin

FO a refusé de signer mi-juillet deux accords qui entérinent la fermeture de onze magasins Castorama et Brico Dépôt et suppriment près de 800 postes. Le syndicat conteste le motif économique avancé par la direction.

Commerce et banque : FO condamne des licenciements boursiers en cascade

Emploi et salaires par Clarisse Josselin

En amont de la manifestation contre le projet de réforme des retraites, la fédération des employés et cadres FEC-FO a organisé le 21 septembre une conférence de presse pour dénoncer les licenciements boursiers en cascade dans les secteurs du commerce et des banques. Des représentants des salariés de Conforama et Castorama ont apporté leur témoignage.

Les salariés de Castorama et Brico Dépôt s’adressent au président Macron

Emploi par Evelyne Salamero

Ils étaient mobilisés le 1er décembre à l’appel notamment de FO contre la délocalisation en Pologne de services administratifs de leurs entreprises. Les salariés de Castorama et Brico Dépôt, filiales du groupe britannique Kingfisher, ont adressé une lettre ouverte au président Macron, pour que le gouvernement intervienne contre « la fuite du travail ».