FGTA-FO : Grève interprofessionnelle du jeudi 9 avril 2015

Emploi et Salaires par FGTA-FO

Article publié dans le cadre de la campagne 9 avril 2015 : Grève interpro­fessionnelle

LA FGTA-FO s’associe pleinement à la journée de grève interprofessionnelle du jeudi 9 avril 2015 qui vient d’être lancée par la Confédération Force Ouvrière.

Depuis hier, le gouvernement a montré sa détermination à accélérer son programme de réforme libérale en ayant recours à l’article 49.3 pour faire passer en force la Loi Macron, au mépris de sa propre majorité parlementaire. Cette méthode nous conforte dans notre opposition à l’ensemble de l’œuvre de ce gouvernement.

Lors du Congrès confédéral, la FGTA-FO a été à l’initiative de ce mouvement, parmi d’autres fédérations. Dès à présent, je demande à tous les délégués syndicaux de lancer une forte campagne de mobilisation auprès des salariés dans les entreprises. Dès lundi nous vous tiendrons informés des modalités d’organisation de cette journée de grève.

 Voir en ligne  : FGTA-FO

FGTA-FO AGRICULTURE, ALIMENTATION ET TABACS ET ACTIVITÉS ANNEXES

Tous les articles de la campagne

La négociation : Orange

9 avril 2015 : Grève interpro­fessionnelle

La négociation salariale à Orange constitue « un motif supplémentaire d’aller manifester le 9 avril », estime FO COM. Les augmentations collectives ont été bloquées à 200 € brut annuels pour les non-cadres de droit privé et à 80 € pour les non-cadres fonctionnaires. Pour les cadres, la direction reste campée (...)

Outils de campagne : affiche et tracts

9 avril 2015 : Grève interprofessionnelle

L’arme des salariés, quand ils ne sont pas entendus, c’est de cesser le travail et de manifester.

Le 9 avril, grève et manifestations dans tout le commerce

Communiqué des Fédérations CGT, FO et SUD du commerce par Employés et Cadres

Le gouvernement, au service des grandes enseignes, a la volonté : de nous faire travailler de 5 à 12, voire 52 dimanches par an ; de créer des zones touristiques internationales sur Paris, la côte normande et d’azur ouvertes toute l’année et de nous y faire travailler tous les dimanches et la nuit ; de (...)

Le 9 avril, se faire entendre par le gouvernement

L’Éditorial de Jean-Claude Mailly par Jean-Claude Mailly

Après une accalmie au mois de janvier, les chiffres du chômage sont repartis à la hausse en février (+ 0,4 %, soit 12 800 chômeurs supplémentaires dans la catégorie A).
Cela montre que même s’il y a, selon le gouvernement, quelques indicateurs économiques qui frémissent, cela ne se traduit pas par une (...)