FO appelle à la grève chez Raynal et Roquelaure pour les salaires

Agroalimentaire par Clarisse Josselin

Près de 95 % des ouvriers de l’usine Raynal et Roquelaure de Camaret-sur-Aigues (Vaucluse) sont en grève depuis le 18 août à l’appel de plusieurs syndicats dont FO. Ils conditionnent leur retour au travail à la reprise des négociations annuelles obligatoires (NAO) dans cette entreprise agroalimentaire.

La quasi-totalité des ouvriers de l’usine Raynal et Roquelaure de Camaret-sur-Aigues sont en grève depuis le 18 août, à l’appel de plusieurs syndicats dont FO. Ils exigent la reprise immédiate des négociations annuelles obligatoires (NAO) qui avaient été interrompues début juillet avec les congés d’été.

Jocelyn Prophète pour l’intersyndicale - France Bleu Vaucluse

Les salariés revendiquent une hausse de salaire de 75 euros bruts par mois. Après trois réunions, la direction leur accorde seulement 40 euros. D’après les syndicats, l’entreprise a réalisé un million d’euros de bénéfices l’an dernier.

Un médiateur a été nommé

« On devait se revoir à la rentrée, explique Jean Garcia, délégué FO sur le site. L’activité a repris le 8 août. La direction nous a convoqués pour le 30 août, nous estimons que c’est trop tard ».

Ce 22 août, le directeur général recevant les délégués syndicaux a exigé qu’une reprise du travail précède la poursuite des négociations sur les salaires. Les syndicats s’y refusent. Un médiateur a été nommé. Une nouvelle rencontre avec la direction était prévue le 23 août.

Clarisse Josselin Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Un développement syndical gagnant

Portrait par Mathieu Lapprand

Délégué syndical central, David Dubois a créé et développé le syndicat FO chez Herta. Il travaille sur le site principal, situé à Saint-Pol-sur-Ternoise dans le Pas-de-Calais, où il a construit le syndicat.