FO détaille ses positions sur le traité transatlantique

Analyse par Mathieu Lapprand

Angula Berria - CC BY-SA 2.0

Annoncé lors du XXIIIe congrès de FO à Tours, le document d’analyse de la confédération sur le traité transatlantique a été rendu public le 25 septembre. Il revient sur la construction de cet accord, les risques normatifs et l’ampleur des secteurs touchés par cette négociation.

Aujourd’hui, 3 200 accords de libre-échange régissent l’économie mondiale, rappelle l’analyse réalisée par les secteurs Économie et International de la confédération. Négocié sous l’égide de l’Union Européenne, le traité transatlantique « serait un des accords de libre-échange les plus importants jamais conclus, représentant la moitié du PIB mondial et le tiers des échanges commerciaux », selon l’étude.

Unanimité syndicale contre le TTIP

Le document rappelle l’opposition syndicale, et notamment celle de la confédération, « à cet accord, à ses procédures et outils, ainsi qu’à ses conséquences dévastatrices, tant sur un plan social que démocratique ». Il pointe les dangers des tribunaux arbitraux ou du moins-disant réglementaire et déplore le déficit démocratique inhérent à son élaboration. Enfin, de l’environnement à l’énergie en passant par la culture ou l’agroalimentaire, il passe au crible les risques liés aux libéralisations prévues et rappelle systématiquement les positions de la confédération. « Compte tenu de son périmètre, le TTIP pourrait être un accord de libre-échange aux conséquences inégalées. À lui seul, il représente toutes les dérives du libéralisme que FO n’a de cesse de dénoncer et de combattre », rappelle Pascal Pavageau.


Mathieu Lapprand Journaliste à L’inFO militante

Tous les articles du dossier

Suite des discussions sur le traité transatlantique

International par Mathieu Lapprand

Le 11e round de négociations du TTIP s’est tenu la semaine passée à Miami. Le 10 octobre, 250 000 personnes avaient défilé à Berlin contre ce traité. L’absence de transparence est de plus en plus contestée, y compris par Matthias Fekl, secrétaire d’État chargé de ce dossier. Si le traité prévoit de (...)

L’accord de libre-échange UE Canada signé en 2014 est (enfin) public

Economie par Mathieu Lapprand

L’accord de libre-échange entre l’Union Européenne et le Canada, également appelé Ceta (Comprehensive Economic and Trade Agreement) a été conclu le 18 octobre 2013 et signé le 26 septembre 2014. Mais c’est une version légèrement remaniée qui a été rendue publique par la Commission Européenne le 29 février (...)

Traité transpacifique : campagne de l’AFL CIO contre le Fast Track

La lettre électronique @ ctualités Europe – International n°27 par Secteur Europe - International

Du 15 au 21 avril, la centrale américaine AFL CIO a organisé une campagne à Washington et d’autres villes des États Unis contre le traité transpacifique (TPP) et en particulier la procédure du Fast Track qui permettra au Congrès américain d’entériner la ratification du Traité sans véritable débat. Le Fast (...)