FO exige des mesures concrètes pour les secteurs médico-social et social du public et du privé

Fédération FO-SPSS par Services publics et de Santé

Après les intentions officieuses, FO exige plus que des annonces, des mesures concrètes sur l’extension du Complément de Traitement Indiciaire pour les secteurs médico-social et social du public et du privé…

Depuis le mois de juillet, la Fédération Force Ouvrière des personnels des Services Publics et de Santé n’a eu de cesse d’œuvrer pour l’extension du Complément de Traitement Indiciaire (183€/mois) aux services médico-sociaux, sociaux, de l’enfance et de la petite enfance, de la protection de l’enfance, de l’insertion et de l’aide à domicile. Après plusieurs mois de mobilisations et de grèves, la Fédération FO SPS, dans le cadre de l’Union Interfédérale des Agents de la Fonction Publique FO et avec la Fédération Nationale de l’Action Sociale FO, a rencontré le 15 décembre la mission sur « l’attractivité des métiers de l’autonomie, du grand âge et du handicap » diligentée par le Premier ministre.

Cette mission flash conduite par Monsieur LAFORCADE devait rapidement se prononcer sur l’application des mesures du Ségur concernant les services médico-sociaux, sociaux, de l’enfance et de la petite enfance, de la protection de l’enfance, de l’insertion et de l’aide à domicile, public et privé et la Fédération FO SPS avait signifié clairement, tant au gouvernement qu’à la mission, que le 15 janvier 2021 était pour nous la date limite aux prises de décisions.

Notre « deadline » étant dépassée, la Fédération FO SPS va très rapidement mettre en œuvre les actions nécessaires à l’obtention des engagements du « chantier » ouvert dans les accords du Ségur de la Santé sur le secteur social et médico-social.

Aujourd’hui, en dehors d’intentions et d’effets d’annonces en « off », rien de concret ne se dessine ! L’heure n’est plus aux analyses et arbitrages : si le gouvernement ne se prononce pas cette semaine, notre Fédération est déterminée à amplifier le combat et met en garde le gouvernement sur un embrasement des structures concernées et porté par nos syndicats FO.

Services publics et de Santé Secrétaire général

Sur le même sujet

La dégringolade du pouvoir d’achat des fonctionnaires

Fédération FO Fonction publique par FO Fonctionnaires

Dans le Statut général des Fonctionnaires, le traitement est calculé sur la base des points inscrits dans la grille. Celle-ci est construite de manière à reconnaître les qualifications et permettre une évolution de carrières.
Quant à la valeur du point, elle mesure le pouvoir d’achat des fonctionnaires (...)

Pendant le « re-confinement », continuons de réclamer et de revendiquer : Tous mobilisés le 5 novembre 2020

Fédération FNAS-FO par Action sociale

Des années d’austérité budgétaire, suicidaire politiquement, socialement et économiquement ont favorisé la dégradation des conditions de travail et en conséquence la prise en charge des populations les plus fragiles de notre République dans nos secteurs du social, médico-social, de la protection de l’enfance, de l’ aide à domicile et de l’insertion.