FO exige l’abandon immédiat des poursuites contre les syndicalistes

Résolution du CCN par Evelyne Salamero

Manifestation de soutien aux salariés d’Air France (affaire de la chemise arrachée) devant le tribunal de grande instance de Bobigny (93). Photographie : F. Blanc (CC BY-NC 2.0)

Après avoir évoqué le procès des salariés d’Air France, Jean Hédou, secrétaire général de la FEETS FO (équipement, environnement, transports et services) a estimé qu’avec cette affaire, « l’appareil d’État a ouvert la boîte à claques », et que désormais il « nous réprime, parfois durement ». Plusieurs autres responsables FO ont témoigné de cette dérive, comme ceux du Bas-Rhin et du Doubs, où des militants sont poursuivis en justice pour avoir participé à des actions contre la loi El Khomri.

Menaces aussi sur les locaux syndicaux 

La résolution du CCN exige l’abandon immédiat de « toutes les poursuites contre les militants mis en cause ». Jean-Claude Mailly a annoncé que la confédération allait officiellement interpeller le garde des Sceaux sur cette question, mais aussi sur le fait que des collectivités locales remettent en question la mise à disposition de locaux aux unions départementales et locales, comme dans l’Eure ou la Haute-Marne, avec parfois des menaces d’expulsion pure et simple. 

Evelyne Salamero Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Droit de retrait des hôtesses et stewards d’Air France

L’inFO militante par FEETS FO

Alors que plusieurs évènements d’ordre sécuritaires et sanitaires (conflit au Moyen-Orient, épidémie du virus Ebola en Afrique) constituent un péril pour ses salariés, Air France choisit, contrairement à d’autres Compagnies majeures, de poursuivre la desserte de certains pays où les dangers sont avérés. (...)

Air France : CCE extraordinaire le 15 janvier

Emploi et Salaires par  Valérie Forgeront

Alors que le conseil de discipline d’Air France vient de sanctionner (mise à pied sans solde de quinze jours) aujourd’hui 7 janvier deux pilotes dans le cadre de l’affaire du CCE mouvementé du 5 octobre, les salariés de la compagnie s’inquiètent toujours de l’avenir des emplois d’ici 2017.
Tandis que la (...)

Le syndrome aérotoxique serait-il lié à la politique outrancière de rentabilité menée par l’aviation civile ?

Événement par  Valérie Forgeront

C’est le combat du pot de terre contre le pot de fer. Soutenus par des scientifiques, des personnels du transport aérien, dont le syndicat FO des personnels navigants commerciaux (SNPNC FO), militent sur le plan international pour que les compagnies et les constructeurs admettent la réalité du risque de toxicité de l’air des cabines des avions, prélevé par les moteurs, et des maladies qui en découlent.

Assises du transport aérien : Vol au-dessus d’un nid de coucou !

Service Public par FEETS FO

La FEETS-FO a pris connaissance par voie de presse dans la journée du jeudi 7 mars de la clôture programmée des Assises du transport aérien dans la matinée du lendemain, le 8 mars. En effet, la ministre des Transports Mme Elisabeth Borne présentera à cette occasion la feuille de route gouvernementale « Pour une meilleure compétitivité du transport aérien français » à l’issue d’une année de consultation dans le cadre de ces Assises.