FO Hebdo n°3155 du 15 avril 2015

Chaque semaine les articles du magazine et leur prolongement en ligne.

Éditoriaux de Jean-Claude Mailly

Événement

Pour compléter la lecture de l'hebdo

  • Annonces du Premier ministre : Réaction de Force Ouvrière

    Les annonces du Premier ministre, à l’issue du Conseil des ministres et à la veille d’une journée de grève interprofessionnelle à l’initiative de Force Ouvrière et de 3 autres organisations syndicales, ne font que confirmer, d’une part, le cap suivi et maintenu par le gouvernement et, d’autre part, la (...)

  • En discussion au Sénat, la loi Macron empire

    , par Mathieu Lapprand

    Bonne nouvelle : le travail répétitif n’est plus pénible. Tel est le sens d’un amendement à la loi Macron, adopté par le Sénat, qui l’a retiré des facteurs de pénibilité pris en compte depuis le 1er janvier. Une saillie pro-patronale de plus dans un texte qui n’en manquait pas.
    À la suite du passage en (...)

Actualité

International - FO Hebdo

Niger : Les mineurs d’Areva en grève

Les mineurs de la Somaïr, filiale du groupe Areva au Niger, étaient en grève à 90 % les 7 et 8 avril pour obtenir le paiement d’arriérés de primes. Ils ont dû reprendre le travail le 9 avril, la justice ayant déclaré leur grève « illégale ». Le syndicat Synamine a annoncé qu’il étudiait comment (...)

Pour compléter la lecture de l'hebdo

Idées

Pour compléter la lecture de l'hebdo

Pratique

Pour compléter la lecture de l'hebdo

  • Le Conseil Constitutionnel valide la loi relative à la consommation

    , par AFOC

    L’AFOC se félicite de la validation de la loi relative à la Consommation par le Conseil Constitutionnel, ce dernier avait été saisi par 60 députés et 60 sénateurs le 17 février, suite au vote définitif de la loi au Parlement, intervenu le 13 février.
    Les principales mesures de la loi soumises à l’examen (...)

  • L’obsolescence programmée bientôt punie par la loi ?

    , par Clarisse Josselin

    Des imprimantes programmées pour se bloquer au bout d’un certain nombre de copies, des batteries de smartphones irremplaçables, des ordinateurs qui tombent en panne quelques semaines après la fin de la garantie… Certains fabricants sont soupçonnés de réduire délibérément la durée de vie des produits (...)

La force des droits - FO Hebdo

Ce qui change

Depuis un décret du 5 avril, les adultes handicapés au chômage, dont le taux d’incapacité est compris entre 50 et 80 % et qui ne parviennent pas à trouver un emploi, pourront recevoir l’allocation adultes handicapés (AAH) durant 5 ans, au lieu de 2 précédemment. L’allocation de soutien familial (...)

Entre militants

Entre Militants - FO Hebdo

Le conflit : Hôpital Émile-Roux du Puy

À l’appel de deux syndicats dont FO, plus de 300 salariés ont manifesté devant l’hôpital Émile-Roux du Puy, le 31 mars. Épuisés, ils ont dénoncé le manque de personnel, équivalant à cent temps pleins, et la dégradation des conditions de travail. Pour assurer la sécurité des soins et des agents, ils (...)

Entre Militants - FO Hebdo

La négociation : Orange

FO Com exige l’ouverture d’une « négociation spécifique sur la reconnaissance des qualifications acquises par les salariés » chez Orange, comme la direction s’y était engagée pour le premier semestre 2015. La fédération pointe « les multiples évolutions des métiers, les changements d’organisation et (...)

Entre Militants - FO Hebdo

L’accord : Thau Agglo Transport (Hérault)

Un accord ayant été trouvé sur la prime qualité, le syndicat FO, majoritaire, a levé son appel à la grève du 8 avril dans le réseau Thau Agglo Transport (Hérault). La direction voulait conditionner une bonne partie de cette prime (environ 300 euros) à la consommation en carburant du chauffeur. S’il (...)

En complément

Éphéméride

17 décembre 1831

Le gouvernement de Louis-Philippe et la répression des grèves
L’insurrection des ouvriers lyonnais produit dans toute la France une répercussion considérable. Bien que vaincus par la force militaire, les « canuts » ne renoncèrent pas pour autant à leurs revendications. Leur courageuse et audacieuse action signifiait, en vérité, le commencement d’un vaste (...)

L’insurrection des ouvriers lyonnais produit dans toute la France une répercussion considérable. Bien que vaincus par la force militaire, les « canuts » ne renoncèrent pas pour autant à leurs revendications. Leur courageuse et audacieuse action signifiait, en vérité, le commencement d’un vaste mouvement social qui se développait irrésistiblement, dans des formes concrètes et aboutissait au changement graduel de la condition ouvrière.
Le gouvernement de Louis-Philippe se rendit compte de la portée morale du réveil prolétarien, et pour étouffer toute action révolutionnaire, il eut recours à des mesures extrêmes
Ainsi, dans une circulaire datée du 17 décembre, le gouvernement autorisait la répression impitoyable des grèves éventuelles dans le but d’obtenir un relèvement des salaires. Soutenus par un gouvernement qui exerçait à l’égard des travailleurs une politique d’oppression de la pire espèce, les industriels de la soie rendirent inopérante la convention signée sur la révision des tarifs. Mais les ouvriers lyonnais eurent plus tard leur revanche, en février 1834, en organisant une puissante action revendicative qui toucha 14.000 métiers.