FO Hebdo n°3167 du 2 septembre 2015

Chaque semaine les articles du magazine et leur prolongement en ligne.

À la une

Éditoriaux de Jean-Claude Mailly

Événement

Pour compléter la lecture de l'hebdo

Pour compléter la lecture de l'hebdo

Actualité

Normes sociales - FO Hebdo

Les droits syndicaux progressent en Birmanie

La confédération des syndicats du Myanmar (CTUM), avec 650 syndicats affiliés, a été officiellement enregistrée en juillet dernier. La CSI, qui apporte tout son soutien à la centrale, a rendu hommage aux travailleurs et militants arrêtés, tués ou contraints à l’exil depuis 1988. Elle salue aussi la (...)

Pour compléter la lecture de l'hebdo

Pour compléter la lecture de l'hebdo

Pour compléter la lecture de l'hebdo

Pour compléter la lecture de l'hebdo

  • Arithmétique des chiffres de la rentrée

    , par Evelyne Salamero

    Quelque 12,34 millions d’élèves sont attendus par 855 000 enseignants, indique le ministère. La rentrée serait donc idyllique puisque cela représente 1 enseignant pour 14 élèves. Mais qui a déjà vu des classes de 14 élèves ? L’astuce consiste à ne pas préciser que tous les emplois créés ne sont pas des temps plein.

Droits

Idées

Pratique

le chiffre de la semaine - FO Hebdo

700 médicaments génériques

C’est le nombre de médicaments génériques, venus d’Inde, dont l’Union européenne demande le retrait dans ses pays membres en raison d’irrégularités dans les tests. En France, 55 molécules sont concernées, dont des copies de médicaments courants comme celles de l’Advil (antidouleur) ou du Seroplex (...)

Entre militants

Entre Militants - FO Hebdo

La crainte : SNCF

La SNCF a annoncé, le 18 août, qu’elle supprimerait le service « pro première » à bord des TGV le 1er septembre. Pour la Fédération FO des Cheminots, une centaine d’emplois pourraient être menacés chez les deux principaux prestataires de ce service, Newrest Wagons-Lits et Avirail. Le syndicat FO de (...)

Entre Militants - FO Hebdo

L’accord : Cordonnerie

Dans le secteur de la cordonnerie, un accord salarial, ratifié notamment par Force Ouvrière, a été publié au Journal officiel durant l’été. Il actualise la convention collective nationale de la cordonnerie du 7 août 1989 et fixe les salaires minimaux pour 2015. La grille salariale est dorénavant (...)

En complément

Éphéméride

15 décembre 1905

La grande grève des terrassiers
La ville de Paris établit en 1882, les prix de série pour les ouvriers terrassiers que les entrepreneurs refusent d’appliquer. Et bien que le ministère du Commerce et l’administration préfectorale reconnurent la légitimité de leur droit, la situation des terrassiers ne changea pas. C’est alors que, (...)

La ville de Paris établit en 1882, les prix de série pour les ouvriers terrassiers que les entrepreneurs refusent d’appliquer. Et bien que le ministère du Commerce et l’administration préfectorale reconnurent la légitimité de leur droit, la situation des terrassiers ne changea pas. C’est alors que, devant l’incurie du pouvoir public, 25.000 terrassiers abandonnèrent le travail sur les chantiers parisiens du Métropolitain. Le comité syndical qui donna l’ordre de grève réclamait un minimum de salaire et l’application intégrale de la loi sur l’hygiène, indispensable dans les travaux de terrassement, en raison des émanations qui occasionnaient tant d’accidents mortels. Il revendiquait, en outre, des lois de sécurité pour éviter des éboulement et l’interdiction du travail à la tâche sur les chantiers du Métropolitain et des travaux départementaux.
Le conseil syndical des terrassiers protesta contre la violation des lois et des décrets, relatifs à la condition du travail, préjudiciable aux ouvriers, faite par les entrepreneurs peu scrupuleux, et tolérée par les administrations.