FO Hebdo n°3175 du 28 octobre 2015

Chaque semaine les articles du magazine et leur prolongement en ligne.

À la une

Éditoriaux de Jean-Claude Mailly

Pour compléter la lecture de l'hebdo

Événement

Pour compléter la lecture de l'hebdo

  • Faut-il craindre le compte personnel d’activité ?

    , par Clarisse Josselin

    Le compte personnel d’activité (CPA), qui doit entrer en vigueur en 2017, sera abordé lors de la conférence sociale du 19 octobre. Sa mise en place est aussi l’un des « grands objectifs » fixés par le gouvernement à la nouvelle ministre du Travail. Sur ce dossier, FO agira sans précipitation.

Pour compléter la lecture de l'hebdo

Actualité

Commerce - FO Hebdo

FO ne signera pas d’accord sur le travail du dimanche

La section FO Commerce indique que ses représentants ne signeront aucun accord sur la mise en œuvre du travail du dimanche. Alors que les commerces des nouvelles zones touristiques internationales (ZTI) parisiennes ont commencé à ouvrir leurs portes dimanche 18 octobre, FO constate que certaines (...)

Mobilisation - FO Hebdo

Grève des agents des finances publiques le 18 novembre

Les agents de la DGFIP seront en grève le 18 novembre à l’appel de trois syndicats dont FO. Ils contestent les 2 689 suppressions de postes prévues à Bercy en 2016, les restructurations ou encore la baisse du budget de l’action sociale (- 12 millions), ce qui « amputera » les réserves de l’association (...)

Pour compléter la lecture de l'hebdo

Pour compléter la lecture de l'hebdo

Pour compléter la lecture de l'hebdo

Idées

Pratique

La force des droits - FO Hebdo

Ce qui change

Depuis le 1er octobre, un numéro de téléphone fixe peut être conservé plus facilement en cas de changement d’opérateur. Il suffit de demander son relevé d’identité opérateur (RIO) au 3179 (appel gratuit) et de le transmettre avec son numéro au nouvel opérateur. Celui-ci se chargera de résilier l’abonnement (...)

Pratique - FO Hebdo

Le chiffre de la semaine : 3 300

C’est le nombre de décès supplémentaires survenus lors des trois épisodes de canicule enregistrés en France durant l’été 2015, selon un premier bilan de l’Institut national de veille sanitaire. La grande canicule de 2003 s’était soldée par un bilan de 15 000 décès (...)

Entre militants

Entre Militants - FO Hebdo

L’avancée : Commerce à prédominance alimentaire

La FGTA FO a signé un avenant à la convention collective du commerce de détail et de gros à prédominance alimentaire sur le forfait annuel en jours. Il comporte des dispositifs améliorant les conditions de travail des salariés concernés. Parmi ceux-ci, le passage de la durée de repos quotidien de (...)

Entre Militants - FO Hebdo

L’accord : branche de la propreté

Dans la branche de la propreté, FO et trois autres fédérations syndicales ont signé avec la fédération patronale un avenant à la convention collective sur le dispositif de formation. Cet accord, qui date du 2 juillet dernier, instaure une contribution financière conventionnelle destinée à « maintenir (...)

En complément

Éphéméride

15 décembre 1905

La grande grève des terrassiers
La ville de Paris établit en 1882, les prix de série pour les ouvriers terrassiers que les entrepreneurs refusent d’appliquer. Et bien que le ministère du Commerce et l’administration préfectorale reconnurent la légitimité de leur droit, la situation des terrassiers ne changea pas. C’est alors que, (...)

La ville de Paris établit en 1882, les prix de série pour les ouvriers terrassiers que les entrepreneurs refusent d’appliquer. Et bien que le ministère du Commerce et l’administration préfectorale reconnurent la légitimité de leur droit, la situation des terrassiers ne changea pas. C’est alors que, devant l’incurie du pouvoir public, 25.000 terrassiers abandonnèrent le travail sur les chantiers parisiens du Métropolitain. Le comité syndical qui donna l’ordre de grève réclamait un minimum de salaire et l’application intégrale de la loi sur l’hygiène, indispensable dans les travaux de terrassement, en raison des émanations qui occasionnaient tant d’accidents mortels. Il revendiquait, en outre, des lois de sécurité pour éviter des éboulement et l’interdiction du travail à la tâche sur les chantiers du Métropolitain et des travaux départementaux.
Le conseil syndical des terrassiers protesta contre la violation des lois et des décrets, relatifs à la condition du travail, préjudiciable aux ouvriers, faite par les entrepreneurs peu scrupuleux, et tolérée par les administrations.