FO Hebdo n°3220 du 23 novembre 2016

Chaque semaine les articles du magazine et leur prolongement en ligne.

À la une

Éditoriaux de Jean-Claude Mailly

Événement

Pour compléter la lecture de l'hebdo

Actualité

Pour compléter la lecture de l'hebdo

  • Vague de répression en Chine

    , par Evelyne Salamero

    Alors que le nombre de grèves a presque doublé en un an en Chine, où la liberté syndicale n’existe pas, les arrestations de militants ouvriers et d’avocats défenseurs des droits de l’homme se sont multipliées ces derniers mois. « Trouble à l’ordre public », « incitation à la subversion », « subversion (...)

  • Chine : trois défenseurs des droits des travailleurs condamnés

    , par Evelyne Salamero

    Alors que les grèves se multiplient depuis deux ans, en particulier dans la province industrielle du Guangdong, on assiste à un regain de répression en Chine. Au terme d’un procès éclair, trois défenseurs des droits des travailleurs, emprisonnés depuis le 5 décembre 2015, ont été condamnés le 26 (...)

Idées

Pratique

Entre militants

En complément

Éphéméride

1er mai

Aux États-Unis, les syndicats ouvriers décident de faire du 1er mai, à partir de 1886, une journée de manifestations pour les huit heures. Ils choisissent cette date parce que c’était le 1er mai, le moving day, que, dans les États de New York et de Pennsylvanie, on avait l’habitude de commencer les (...)

Aux États-Unis, les syndicats ouvriers décident de faire du 1er mai, à partir de 1886, une journée de manifestations pour les huit heures. Ils choisissent cette date parce que c’était le 1er mai, le moving day, que, dans les États de New York et de Pennsylvanie, on avait l’habitude de commencer les locations et les baux. La journée était pénible pour les ouvriers. Ce 1er mai 1886, on compte 340 000 grévistes. À Chicago, une bombe est lancée par des gens qui seront qualifiés d’anarchistes. Une féroce répression s’engage. huit militants sont jugés ; trois sont condamnés à la prison, cinq à la pendaison. L’un d’entre eux se suicide, les quatre autres sont exécutés. Le procès a été truqué à un tel point qu’ils sont finalement réhabilités en 1893. Le 1er mai sera retenu par les syndicats du monde entier comme journée internationale de revendications et de solidarité.

Mes droits

Une question ? Une réponse