FO Hebdo n°3220 du 23 novembre 2016

Chaque semaine les articles du magazine et leur prolongement en ligne.

À la une

Éditoriaux de Jean-Claude Mailly

Événement

Pour compléter la lecture de l'hebdo

Actualité

Pour compléter la lecture de l'hebdo

  • Vague de répression en Chine

    , par Evelyne Salamero

    Alors que le nombre de grèves a presque doublé en un an en Chine, où la liberté syndicale n’existe pas, les arrestations de militants ouvriers et d’avocats défenseurs des droits de l’homme se sont multipliées ces derniers mois. « Trouble à l’ordre public », « incitation à la subversion », « subversion (...)

  • Chine : trois défenseurs des droits des travailleurs condamnés

    , par Evelyne Salamero

    Alors que les grèves se multiplient depuis deux ans, en particulier dans la province industrielle du Guangdong, on assiste à un regain de répression en Chine. Au terme d’un procès éclair, trois défenseurs des droits des travailleurs, emprisonnés depuis le 5 décembre 2015, ont été condamnés le 26 (...)

Idées

Pratique

Entre militants

En complément

Agenda

Tous les événements à venir

  • Lundi 20 février de 13h45 à 13h50

    L’AFOC sur France 2
    Emission télévisée de l’Institut National de la Consommation, réalisée en partenariat avec l’AFOC : « (...)
  • Mardi 21 février de 22h20 à 22h25

    L’AFOC sur France 5
    Emission télévisée de l’Institut National de la Consommation, réalisée en partenariat avec l’AFOC : « (...)

Éphéméride

20 février 1947

En Grande-Bretagne, le Premier ministre travailliste Clement Attlee annonce qu’en Inde « le pouvoir serait transféré à des mains indiennes, au plus tard en juin 1948 ». Sur place, lord Mountbatten, dernier vice-roi, organise le partage des deux futurs États du Pakistan musulman et de l’Inde, sans (...)

En Grande-Bretagne, le Premier ministre travailliste Clement Attlee annonce qu’en Inde « le pouvoir serait transféré à des mains indiennes, au plus tard en juin 1948 ». Sur place, lord Mountbatten, dernier vice-roi, organise le partage des deux futurs États du Pakistan musulman et de l’Inde, sans éviter une terrible guerre de religion et l’exode massif des populations : 4 millions de sikhs avaient fui le Pakistan, et 6 millions de musulmans s’y étaient réfugiés. Les six cents États princiers et leurs 89 millions d’habitants durent intégrer l’Union indienne. Proclamée République indienne souveraine et indépendante, celle-ci n’en accepta pas moins d’entrer dans le Commonwealth rénové. Le Pakistan adopta la même attitude politique en 1955.

Mes droits

Une question ? Une réponse