FO ne signera pas d’accord sur le travail du dimanche

Commerce

La section FO Commerce indique que ses représentants ne signeront aucun accord sur la mise en œuvre du travail du dimanche. Alors que les commerces des nouvelles zones touristiques internationales (ZTI) parisiennes ont commencé à ouvrir leurs portes dimanche 18 octobre, FO constate que certaines ZTI, comme les centres commerciaux Beaugrenelle ou Place d’Italie, sont « des zones touristiques sans touristes ».

Sur le même sujet

La Section fédérale du Commerce & VRP de la FEC-FO réaffirme son attachement au repos dominical

Emploi et Salaires par Employés et Cadres

Hier dans une tribune, une quinzaine de députés LREM ont remis en cause le repos dominical, en demandant au gouvernement d’aller plus loin en autorisant l’ouverture des commerces partout en France pour que les touristes et les français puissent faire leur shopping en évoquant les bons résultats parisiens et le principe de concurrence avec internet.

FO Commerce n’est pas un élément supplétif du gouvernement

Communiqué de la FEC-FO - Section Fédérale du Commerce par Employés et Cadres

Comme annoncé, il y a quelque temps dans un communiqué de presse émanant de la Section fédérale du Commerce de la FEC FO, le ministère de l’Economie et son sous-ministère du travail ont demandé un avis aux organisations patronales et salariales sur la création des ZTI – Zones Touristiques (...)

Travail dominical : manipulation des chiffres pour une régression en marche

Emploi par Nadia Djabali

Vingt-deux députés LREM ont demandé l’intégration dans la loi Pacte d’un volet concernant le travail dominical. Ils souhaitent que le nombre de dimanches travaillés passent de 12 à 26 par an, c’est-à-dire à un dimanche sur deux, et ce dans tous les commerces. FO rappelle que le travail dominical doit rester dérogatoire et exceptionnel.