FO PSA Poissy : le syndicat en colère

Communiqué de FO Métaux par Métaux

Ce matin à 8 h 30, en ouverture de réunion de CE de l’établissement de PSA Peugeot Citroën Poissy, les élus FO ont lu une déclaration pour manifester leur inquiétude, suite à la publication, dans le journal Les Echos du 20 octobre, d’une carte des volumes en Europe par site de production chez PSA Peugeot Citroën.

Cette carte décrit une baisse de volumes sur le site de Poissy parallèlement à une hausse presque symétrique sur le site de Trnava (Slovaquie), qui alimente à nouveau la spirale de délocalisations que l’on pensait maîtrisée. Le syndicat FO Poissy qualifie l’information de « coup de poignard dans le dos » des salariés, qui ont accepté les sacrifices nécessaires pour que le site repose sur l’excellence tout en produisant des véhicules Premium et en faisant preuve de solidarité en accueillant les salariés de Rennes et Aulnay afin de limiter la casse sociale.

La Fédération FO Métaux assure son syndicat de Poissy de sa solidarité et entend bien, à ses côtés, défendre la pérennité du site et des emplois, dans la droite ligne du NCS.

Cela commence par le fait de demander à la direction un éclairage sur l’avenir du site de Poissy et des engagements sur l’attribution de nouveaux modêles à Poissy, avec les volumes permettant la pérennité du site.

 Voir en ligne  : FO Métaux

Métaux Secrétaire général

Sur le même sujet

Chez Stellantis, FO à la manœuvre pour défendre l’emploi

InFO militante par Elie Hiesse, L’Info Militante

Suite à la décision du constructeur d’engager un plan de 2 600 départs volontaires sur 2022-2023, FO demande des embauches sur les sites industriels pour soulager les équipes en sous-effectif, et mieux préparer la transition énergétique. A Douvrin (Pas-de-Calais), elle a pesé dans la négociation d’un dispositif d’accompagnement social sécurisé des salariés travaillant sur le thermique.

La fusion de PSA avec Fiat-Chrysler

Revue de presse par Christophe Chiclet

Les deux grands constructeurs automobiles, le français PSA et l’italo-américain Fiat-Chrysler viennent d’annoncer officiellement leur mariage, ce qui donnera naissance à un groupe poids lourd du secteur. Aperçu dans la presse.

Automobile : des dizaines de milliers d’emplois à sauver

Emploi et Salaires par Evelyne Salamero

La crise sanitaire a frappé de plein fouet une industrie automobile déjà mal en point avant la pandémie. L’enjeu est colossal. Le secteur compte 400 000 salariés chez les constructeurs et équipementiers et 500 000 de plus dans la branche des services de l’automobile (concessionnaires, garages, recycleurs… ).