FO s’oppose à la liquidation de la moitié des effectifs d’ATMC

Emploi et Salaires par Valérie Forgeront, journaliste L’inFO militante

Les 69 salariés d’ATMC (pièces composites industrielles), basé à la Rochelle (Charente-Maritime), étaient en grève les 28 et 30 mai à l’appel de deux syndicats dont FO. ATMC (groupe BPG, basé au Moyen-Orient) est en redressement judiciaire depuis mars (et jusqu’au 12 juin) et ne fait l’objet que d’une offre de reprise par une société locale. Or celle-ci, Master Composite (Aytré) ne garderait que 34 salariés. Le repreneur refuse de négocier la sauvegarde de davantage d’emplois, s’indigne Josué Delecluse pour FO, craignant le remplacement des salariés par des intérimaires ou des contrats de travail à bas salaires, supprimant ainsi l’ancienneté et autres avantages actuels.

Sur le même sujet

Alstom : Bras de fer gagnant

Emploi et Salaires par Mathieu Lapprand

À la suite de deux réunions infructueuses lors desquelles la direction est restée bloquée sur ses positions, de nombreux sites du groupe ont connu débrayages et arrêts de travail (à Aytré, Ornans, Belfort, Tarbes…) pour réclamer la reprise des négociations sur les salaires dans le cadre des NAO. Premier (...)