Communiqué de la Fédération des Personnels des Services Publics et des Services de Santé FO

FO Santé réagit aux diktats de la Fédération des cliniques et hôpitaux privés de France

, Services publics et de Santé

Recommander cette page

Le Président de la Fédération des cliniques et hôpitaux privés de France (FHP), Monsieur Lamine Gharbi, a informé les organisations syndicales de sa décision de suspendre les négociations en commission paritaire. Cet acte a pour objet d’exercer une pression sur le gouvernement qui lui impose une baisse des tarifs, de 2,5 %. Il est à noter que les tarifs intègrent la compensation des allègements de charges issus du pacte de responsabilité et du CICE.

FO dénonce et condamne cette attitude qui vise à prendre en otage la négociation.

Pour FO, la FHP prend comme prétexte la politique du gouvernement pour s’affranchir des négociations, alors que le pacte de responsabilité leur a permis de dégager de nouvelles marges budgétaires. Nous n’ignorons pas les bénéfices réalisés dans ce secteur.

FO appelle les salariés à amplifier la grève du 9 avril 2015, pour mettre en échec la politique d’austérité, la loi santé et exige la réouverture immédiate des négociations de branches à la FHP, et en particulier la négociation salariale et sur les classifications.

Voir en ligne : Fédération des Personnels des Services Publics et des Services de Santé FO