FO « Santé » soutient les personnels du Centre hospitalier Philippe Pinel (Somme) et leurs syndicats, unis sur leurs revendications

Service Public par Services publics et de Santé

Communiqué de la Fédération des Personnels des Services Publics et des Services de Santé Force Ouvrière

La Fédération des personnels des services publics et des services de santé FO apporte son soutien au personnel de Pinel et ses syndicats FO, CGT et Sud, qui sont en grève depuis le 15 mai dernier pour exiger la satisfaction de leurs revendications immédiates :

 Effacement de la dette ;
 Création de 60 postes soignants supplémentaires ;
 Réouverture de 2 unités d’hospitalisation complète ;
 Création de postes nécessaires aux services logistiques ;
 Titularisation des contractuels.

Le contenu de ces revendications est commun à l’ensemble des établissements psychiatriques, qui sont tous confrontés aux mêmes décisions et mesures gouvernementales, via les « feuilles de route » imposées par les ARS aux établissements. Partout le même constat : baisse des dotations annuelles de financement (DAF), fermetures de services, de lits et de places, réductions des postes médicaux et non-médicaux…

Ce contexte a été confirmé par la Commission nationale FO de psychiatrie, réunie le 26 juin dernier. A cette occasion le représentant FO de Pinel a détaillé la situation de son établissement, ce qui a permis, dans la déclaration finale, après les grèves du Rouvray et de Pierre Jenet au Havre, de prendre en compte les revendications communes à l’ensemble du secteur. La déclaration se conclut par un appel aux syndicats FO pour réunir les personnels, afin d’établir précisément les revendications en matière de lits, de postes... qui seront centralisées au plan national en vue de prendre les initiatives nécessaires à la mise en œuvre de leur satisfaction.

La Fédération FO s’adresse solennellement à la Ministre de la Santé pour l’ouverture de réelles négociations sur les revendications du centre hospitalier de Pinel.

La ministre de la santé doit répondre aux revendications !

La situation est explosive dans tous les établissements, Madame Buzyn, vous devez maintenant répondre aux revendications :

 Arrêt des suppressions de postes ;
 Embauches immédiates de personnels qualifiés et titularisation des contractuels, afin de contribuer à l’amélioration des conditions de travail, de prise en charge de soins de qualités, et sécurisés ;
 Arrêt des suppressions de lits et places. Réouverture des lits et places nécessaires ;
Défense de la psychiatrie publique ce qui impose d’abroger la Loi de santé et les GHT ;
 Maintien de tous les établissements publics et de tous les secteurs psychiatriques ;
 Attribution des moyens budgétaires conformes aux besoins ;
 Maintien des services administratifs, techniques et ouvriers ;
 Augmenter le nombre de places dans les IFSI et garantir que la formation débouchant sur le diplôme d’infirmier prenne en compte la spécificité de la psychiatrie.

Compte-tenu de la situation en psychiatrie et dans les hôpitaux, la Fédération FO demande qu’une délégation soit reçue par la ministre de la Santé.

Services publics et de Santé Secrétaire général

Sur le même sujet

Hôpital public : Mobilisation nationale le 7 mars 2017

Service Public par Françoise Lambert

Après le succès de la mobilisation nationale du 8 novembre et face à la surdité des gouvernants, alors que la grogne monte dans beaucoup d’établissements, les fédérations de la Santé et de l’Action sociale FO, CGT et SUD ont décidé d’une prochaine grève et manifestation nationale le 7 mars 2017.

Non aux fermetures de lits et à l’austérité budgétaire dictées par les ARS !

Communiqué de Fédération des Personnels des Services Publics et des Services de Santé FO par Services publics et de Santé

La Fédération Hospitalière de France vient de s’adresser à tous les directeurs d’hôpital et aux présidents de commission médicale d’établissement (CME), les invitant « à s’opposer avec fermeté » aux injonctions de fermer des lits hospitaliers.
Elle signale que plusieurs responsables hospitaliers les ont (...)