FO signe l’accord salarial chez Renault

Emploi et Salaires par Métaux

Communiqué de FO Métaux

FO signe l’accord salarial 2016 chez Renault. Cet accord est le résultat de nos revendications lors des négociations annuelles au cours desquelles FO a obtenu :

 un budget d’augmentation individuelle de 1,4%
 l’attribution d’une prime exceptionnelle uniforme de 400 € pour tous les salariés
 un taux de couverture pour une mesure individuelle sur :

  • 95% des opérateurs
  • 90% des ETAM (AI et/ou Prime)

 la régularisation des titulaires d’un BAC professionnel
 des primes de 500 ou 800 euros pour 40% des ETAM
 la revalorisation de 10% des primes de management pour les agents de maîtrise
 pour les cadres, la suppression du coefficient de crise sur leur part variable
 l’abondement du PERCO de 25% à 30%
 un plan d’embauche de 1000 salariés

FO Métaux approuve cet accord puisqu’il témoigne de la dynamique de la pratique contractuelle et conventionnelle chère aux principes réformistes de notre organisation syndicale.

Métaux Secrétaire général

Sur le même sujet

Delphi France : Fermeture du site de Périgny en 2016

Communiqué de FO Métaux par Métaux

La Direction de l’équipementier automobile Delphi France a annoncé, lors du Comité Central d’entreprise du 4 mai 2015, la fermeture du site Delphi France à Périgny qui produit des injecteurs.
La fermeture du site de Périgny concerne 320 salariés qui risquent de perdre leurs emplois.
La direction (...)

Congrès FO Métaux : aucun licenciement contraint, c’est possible

InFO militante par Evelyne Salamero, L’Info Militante

« Notre industrie, nos emplois ! » est le slogan officiel de la fédération FO de la métallurgie depuis plusieurs années. Mais à l’heure où la crise sanitaire menace d’emporter des dizaines de milliers d’emplois dans son sillage, les métallos FO l’ont réaffirmé avec une vigueur redoublée lors du 23e congrès de leur fédération, du 7 au 9 octobre, au Palais des Congrès Acropolis de Nice.

Les salariés creusois de GM&S montent à Paris pour sauver l’emploi

Métallurgie par Evelyne Salamero

Environ 200 des 277 salariés que compte encore l’entreprise GM&S Industry de La Souterraine, commune de la Creuse, ont manifesté ce 19 avril à l’appel de FO et de la CGT devant les célèbres vitrines de Renault et PSA, sur les Champs-Elysées. Objectif : « demander du travail » à leurs deux principaux donneurs d’ordre, pour sauver leur usine.