FO signe l’accord sur le métier de facteur

La Poste par Evelyne Salamero

Photographie de Laurent Neyssensas (CC BY-SA 2.0)

La fédération FO Com a décidé de signer l’accord sur les conditions de travail des 70 000 facteurs que compte le pays et de leurs encadrants, expliquant avoir contraint La Poste à modifier profondément son projet initial.

Le texte de l’accord prévoit notamment l’ouverture d’un chantier sur la révision des normes et des cadences que FO revendique depuis dix ans, indique la Fédération FO de la Communication.

La direction de la Poste a également concédé 3 000 embauches en CDI et une prime de 200 euros pour compenser l’instauration d’une pause méridienne. La prise en charge par les facteurs de parties de tournées en plus de la leur (sécabilité) sera plafonnée.

FO entend veiller à la stricte application de l’accord

Jusqu’en 2020, plus de trente mille agents en bas de la grille seront augmentés de 60 à 120 euros en grimpant du niveau 1-2 au 1-3. Deux mille encadrants auront aussi des promotions et seize mille facteurs bénéficieront de parcours de formation qualifiants.

Forte de sa position décisive, FO a contraint La Poste à modifier profondément le texte qu’elle voulait faire appliquer initialement, se félicite la fédération FO. En apposant sa signature, FO qui pèse 18,9% aux élections professionnelles a en effet permis d’atteindre le seuil des 30% nécessaires pour valider l’accord, la CGT, Sud et l’UNSA ayant choisi de ne pas signer.

La Fédération FO Com entend maintenant veiller à la stricte application de l’accord.

Evelyne Salamero Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Résultats financiers de La Poste : Pour FO, l’investissement n’est pas l’ennemi de l’emploi !

Service Public par Postes et Télécommunications - FO COM

FO Com s’inquiète des annonces du P-DG de La Poste suite à la publication des résultats du premier semestre 2019 et des orientations envisagées quant à l’inflexion de la trajectoire budgétaire. Inflexion qui consiste à économiser 300 millions d’euros en 2020 pour maintenir un niveau d’investissement élevé.

Philippe Charry, nouveau secrétaire général de FO Com : « La seule issue est de défendre le service public et de le rétablir là où il a disparu »

Congrès de Fédération par Evelyne Salamero

FO hebdo : tu viens d’être élu Secrétaire Général de la Fédération FO Com. Peux-tu te présenter et rappeler ton parcours syndical ? Philippe Charry : Je suis syndiqué depuis mon entrée aux PTT en 1978, je suis issu du terrain. Mon arrivée à la Fédération en 2010 m’a permis de me familiariser avec les (...)